Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 18:33

Temps de préparation : Rapide

Ingrédients pour 4 personnes :

● 1 beau chou-fleur (Rate)
● 80 g d’olives noires dénoyautées (Reins)
● 25 g de câpres (Foie)
● 2 gousses d’ail ((Rate, Poumons)
● 1 bouquet de coriandre fraîche ((ou 1 CC de coriandre en graines) (Rate)
● 1 pincée de sel (Reins)
● 1 pincée de piment de Cayenne (Cœur, Rate)
● 2 CS de jus de citron (Foie)
● 4 CS d’huile d’olive extra vierge première pression à froid (Reins)chou-fleur_resize.jpg


Faites-cuire les fleurons de chou-fleur à la vapeur, juste assez pour qu’ils restent croquants. Hachez menu ensemble les olives, les câpres, l’ail et la coriandre. Mélangez ces ingrédients à l’huile d’olive et au jus de citron. Versez sur le chou-fleur que vous aurez auparavant fait refroidir au réfrigérateur pendant 2 heures. C’est évidemment un plat à consommer quand il fait plutôt chaud. Vous pouvez soit attendre qu'il refroidisse, soit le manger chaud ou tiède.

 

VARIANTES
Vous pouvez remplacer le chou-fleur par du brocoli. Pour consommer des protéines, vous pourriez rajouter des cubes de tofu.


Bon appétit!

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Recettes
commenter cet article
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 21:27

Concept holistique
p0324372_resize.JPGEn Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), l’accent est mis sur l’intégralité du corps et sur les rapports que ce dernier entretient avec le monde de la nature. Le corps est un tout organique dont les fonctions sont reliées les unes aux autres. Il existe un lien étroit entre le corps et son milieu ambiant. En effet, le corps voit à ses activités normales en s’adaptant au milieu dans lequel il évolue. Le concept holistique en question consiste à refondre le milieu ambiant afin que le corps puisse conserver son intégrité. Ce concept est présent dans la pensée ancienne du matérialisme et de la dialectique (pensée chinoise), en même temps qu’il est omniprésent dans la physiologie, la pathologie, le diagnostic, l’identification des syndromes et le traitement des maladies.

Le corps est un tout intégré
Le corps est constitué d’un certain nombre de viscères, entrailles, tissus et organes dotés de fonctions diverses. Ces fonctions sont liées les unes aux autres afin d’assurer le maintien de l’harmonie au sein des activités physiologiques. Cette intégrité du corps est assurée par les cinq viscères Yin dans son centre. Ces viscères sont associées aux entrailles Yang et aux méridiens qui appartiennent à l’interne aux viscères et qui relient l’interne à l’externe par le biais des membres. Les cinq organes Yin (viscères) constituent les cinq systèmes du corps et comprennent tous les organes du corps. C’est ainsi que les cinq viscères Yin étant au centre, tous les tissus du corps et tous les organes sont reliés entre eux, entre autres les six entrailles Yang, les cinq tissus, les cinq organes des sens, les neuf ouvertures, les membres, les os, etc., par le système des méridiens qui assurent leur fonction respective.

Grâce à ce concept holistique où tout est lié, la MTC considère que l’activité physiologique normale dépend des divers viscères et tissus ainsi que de leurs fonctions. Elle dépend aussi de la coordination et de l’équilibre de chaque viscère pour que l’équilibre physiologique soit maintenu.

Meridiens.jpgLe système des méridiens assure un lien global dans le corps car il relie entre eux méridiens, viscères, entrailles, corps, organes des sens et les neuf ouvertures pour en faire un tout intégré. La théorie du Qi du sang et des fluides corporels, ainsi que celle de l’unité corps-esprit, viennent corroborer le fait que les fonctions et la structure du corps ne font qu’un. Ce concept holistique est également présent dans des théories telles que celle qui veut que « le Yin fleurit en douceur et que le Yang est constamment en action ». Ceci veut dire que la transformation et l’interaction du Yin et du Yang assurent un équilibre cinétique qui est la condition fondamentale à une activité physiologique. La dispersion des excès extrêmes et l’interaction des viscères assurent la vitalité et l’équilibre cinétique. Dans l’optique de la MTC, ces concepts sont essentiels à la physiologie.

Lors de l’analyse de la pathogénèse d’une maladie ou d’un syndrome, la MTC part tout d’abord du corps et des symptômes causés par des processus locaux. Elle tient aussi compte non seulement des changements pathologiques locaux, des zang-fu et des méridiens associés directement à la maladie, mais également de l’impact que le viscère et le méridien touchés ont sur les autres viscères et méridiens.

Les changements pathologiques se produisant dans une zone restreinte sont en général reliés à la hausse et à la baisse des zang-fu (viscères), du Qi (énergie vitale), du sang ainsi que du Yin et du Yang du corps tout entier. Parce que les divers viscères, entrailles, tissus et organes sont liés entre eux, cela permet de comprendre le processus des viscères par les changements externes qui s’opèrent au niveau des cinq organes des sens, de la forme du corps, de la couleur de la peau, du pouls, etc. Grâce à ces observations externes, on peut établir le bon diagnostic et choisir le bon traitement. Étant donné que le xu (déficience) et le shi (excès) des viscères, la hausse et la baisse du qi et du sang, ainsi que la déficience et l’excès peuvent être reflétés par la langue, on peut déterminer l’état d’un viscère par l’observation de la langue.

Vu que le corps est un tout organique, on ne peut prendre les mesures appropriées que si l’on considère en premier lieu le corps dans son intégralité et en traitant aussi les changements pathologiques locaux. Par exemple, la langue est la porte du cœur. Et le cœur est étroitement relié au petit intestin. Par conséquent, une bouche et une langue enflammées peuvent être traitées en purifiant le cœur et en purgeant le feu (chaleur) pernicieux du petit intestin.

Homme et nature ne font qu’un
Vu que l’homme vit dans le monde de la nature, les changements du milieu ambiant ont un impact sur le corps humain.

Esquimau.jpgInfluence du temps et des saisons sur la santé. Le printemps correspond à l’élément du bois et à la température tiède. L’été correspond au feu et à la température chaude. La fin de l’été correspond à la terre et à la température humide. L’automne correspond au métal et à la température sèche et fraîche. L’hiver correspond à l’eau et à la température froide. Par conséquent, le printemps tiède, l’été chaud, la fin de l’été humide, l’automne sec et l’hiver froid représentent en général un cycle dans une année. Subissant l’influence d’un tel cycle, un organisme s’adapte à ces changements : germination au printemps, croissance en été, changement à la fin de l’été, récolte en automne et entreposage en hiver. Les pouls changent selon les saisons. Par exemple, au printemps et en été, le pouls sera flottant et marqué, alors qu’il sera plutôt profond et effacé en automne et en hiver. Ces changements au niveau des pouls reflètent l’adaptabilité du qi et du sang quand le corps est soumis à des changements climatiques.



Masai.jpgInfluence du matin et du soir, du jour et de la nuit.
Le corps doit également s’adapter aux changements de Yin et de Yang entre le matin et le soir, et le jour et la nuit. Le qi Yang se retrouve en général dans les parties superficielles du corps le matin et dans les parties profondes du corps le soir. Ceci reflète l’adaptabilité des activités du corps aux changements naturels de Yin et de Yang ambiants. Donc, le milieu ambiant ainsi que le style de vie ont un impact sur le corps. Par exemple, vu qu’il fait chaud et humide dans la région méridionale de la rivière de Changjiang, le lien entre le muscle et la peau est lâche. Étant donné qu’il fait froid et sec dans le nord de la Chine, ce même lien est serré. Lorsque les gens changent brusquement de milieu de vie, ils éprouvent une sensation de difficulté d’adaptation à leur nouveau milieu de vie. Cette adaptation pourra cependant se faire graduellement avec le temps.

Selon la MTC, l’homme peut non seulement s’adapter à la nature, mais la mettre à contribution pour améliorer sa santé et réduire les maladies. Par exemple, il peut faire davantage d'exercice physique pour ne pas être affecté par le froid ou vivre dans un lieu ombragé et frais afin d’éviter la chaleur. Et ainsi de suite.

Mais, parfois, les changements climatiques sont néfastes à l’organisme, parce que la capacité d’adaptation de l’humain au milieu ambiant est limitée. Si le changement climatique est rapide et excède les capacités de régulation du corps ou que les fonctions deviennent anormales, le corps ne pourra pas s’adapter au changement naturel de climat ou de temps. Et de ce fait, il y a inévitablement maladie. Vu que chaque saison a ses propres caractéristiques, certaines maladies épidémiques saisonnières apparaîtront en plus des maladies habituelles. Par exemple, au printemps on assiste à de nombreux saignements de nez (épistaxis); en été, à des affections hypochondriaques et de la poitrine; en automne à la malaria du vent et en hiver, au syndrome bìjue. De plus, certaines maladies chroniques peuvent apparaître ou s’aggraver quand le temps change rapidement ou quand les saisons changent (syndrome bi, asthme, etc.)

Une maladie est également influencée par les moments de la journée. La plupart des maladies les plus communes sont atténuées durant la journée mais plus intenses le soir venu. Pourquoi? Parce que la génération, la montée, la contraction et le maintien du qi yang dans le corps se font respectivement le matin, à midi, le soir et la nuit. Par conséquent, la maladie est absente le matin, n’attaque pas le corps à midi, commence à attaquer le corps le soir et s’aggrave durant la nuit.

L’humain et la nature sont donc absolument liés. Le traitement d’une maladie selon le milieu ambiant et la personne est un fondement thérapeutique important en MTC. Il faut donc s’attarder aux liens qui existent entre les milieu ambiant et le corps afin de pouvoir trouver le traitement qui sera efficace (bianzheng et lunzhi, ce qui veut dire planifier le traitement en fonction du diagnostic).

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Articles
commenter cet article
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 21:16

C'est une méditation qu'un ami praticien en tai chi et chi kung m'a fait parvenir aujourd'hui et que je trouve appropriée en ce moment sur la planète. Je vous la partage donc. Merci, Pierre!

1. Assoyez-vous confortablement sur une chaise le dos droit. Fermez les yeux et dirigez votre attention vers l'intérieur, le ventre, tout en y respirant. Après quelques instants, dirigez une tendre bienveillance vers vous comme si vous étiez votre enfant unique et dites-vous :

coeur-rouge-main_resize.jpg


Que je sois heureux (heureuse)!
Que je sois en paix!
Que je sois libre de souffrance!
Que je sois en sécurité et protégé(é)!
Que je connaisse la joie de ma propre et véritable nature!

2. Maintenant, pensez à un ami, à un bienfaiteur ou à quelqu'un pour qui vous ressentez de la bienveillance et de la tendresse. Avec votre attention, amenez cette personne (choisissez de préférence quelqu'un de vivant, de votre âge et pour qui vous ne ressentez pas d'attirance) dans votre coeur et dites :

Que (... ) soit heureux (heureuse)!
Que (... ) soit en paix!
Que (... ) soit libre de souffrance!
Que (... ) soit en sécurité et protégé(é)!
Que (... ) connaisse la joie de sa propre et véritable nature!

3. Ensuite, envoyez cette tendre bienveillance à une personne à l'égard de qui vous vous sentez neutre.

4. Puis, maintenant, envoyez cette tendre bienveillance à une personne à l'égard de laquelle vous avez des difficultés (ne choisissez pas les personnes avec qui les choses sont très difficiles pour l'instant. Attendez pour cela d'avoir pratiqué cette méditation pendant un bout de temps.)

5. Puis, finalement, envoyez ce sentiment de tendre bienveillance à tous l'univers :

-- À toutes les personnes du même sexe que vous.
-- À toutes les personnes du sexe opposé.
-- À vos voisins.
-- À votre quartier.
-- À votre ville.
-- À votre pays.
-- À tous le monde.
-- À tous les êtres vivants.

6. Puis, peu à peu, ouvrez les yeux et revenez à l'état de veille.
(Voir d'autres méditations dans mon DVD de Chi Kung Médical et vitalisant, ainsi que sur mon CD TAO)

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Méditations
commenter cet article
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 20:49

Encore une recette qui me vient de mon amie Rita, de Dovera (sud de Milan où j'ai habité). Toute italienne et mère de famille sait faire ses propres gnocchis (prononcer nioqui), qu’ils soient de pomme de terre ou de semoule. Ceux-ci sont très simples à faire et gagnent en saveur accompagnés d’une bonne sauce tomate ou d'une sauce rose.


Temps de préparation : Assez long

Ingrédients pour 8 personnes :

● 1 kg de pommes de terre (Rate)gnocchi-al-gorgonzola-gnocchis-au-gorgonzola-et-roquette--_.jpg
● 300 g de farine intégrale de blé (Rate, Cœur, Reins)
● 2 jaunes d’œuf (Rate, Reins, Poumons)

Faites bouillir les pommes de terre en robe des champs. Quand elles sont bien cuites, épluchez-les en piquant une fourchette d’une main et en enlevant la peau de l’autre avec un couteau. Passez-les à la moulinette à main au-dessus d'un récipient.

Quand vous avez tout passé, ajoutez les jaunes d’œufs et la farine. Mélangez bien et travailler un peu. Assurez-vous que la pâte ne colle pas pour pouvoir la rouler. Si elle devait coller, rajoutez de la farine. Si elle est trop sèche, rajoutez un jaune d’œuf. Faites un gros pâton allongé.

Enfarinez le plan de travail. Coupez une rondelle de pâton, enfarinez-la et roulez-la avec les doigts ouverts et écartés (enfarinés aussi) tout en faisant un mouvement qui éloigne les mains l'une de l'autre pour allonger la pâte en une sorte de boudin, jusqu’à ce qu’il mesure 2 cm de diamètre environ.

Trempez un couteau coupant dans la farine et d’un coup sec du poignet qui tourne vers l’extérieur, tranchez des morceaux d’une longueur de 2 cm environ. Disposez les gnocchis sur une plaque métallique bien enfarinée.

Vous pouvez les faire pocher immédiatement, en faire pocher une partie et faire congeler le reste sur la plaque. Ensuite, vous les décollerez avec une spatule et les remettrez au congélateur dans un sac hermétique en plastique. Vous pourrez les faire pocher plus tard sans les faire dégeler.

Mode de cuisson :
Faites bouillir une grande quantité d’eau salée dans une grande casserole. Dès que l’eau bout, jetez-y délicatement la quantité désirée de gnocchis par personne (80 g -100 g normalement). Dès que les gnocchis remontent à la surface, retirez-les avec une écumoire et mettez-les dans l’assiette de service de chacun. Nappez de la sauce que vous avez choisi de faire.

Sauces d’accompagnement (Voyez mes autres Bulletins pour certaines des sauces) :
Sauce tomate, Sauce rose aux aromates, Pesto à la Génoise, Sauce aux cèpes, beurre et fromage, huile d'olive et fromage, etc.

Bon appétit!

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Recettes
commenter cet article
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 22:14

IMG_0876.JPGPar shen, on entend en général l'esprit ou le mental supérieur. Il s’agit également d’une substance ou d’une énergie du corps humain. Même si le shen peut être de nature prénatale ou postnatale, nous ne nous attarderons pas ici sur cette différence. Parfois appelée «chi céleste» parce qu’elle provient des étoiles, cette énergie réside dans le Dan Tien supérieur, c'est-à-dire la tête. Ce centre énergétique est localisé entre les sourcils dans la zone de la glande pituitaire. Ce centre régit l’énergie mentale, c’est-à-dire l’énergie nécessaire à la pensée et à la conscience. Le shen est la lumière de la lucidité, de la conscience, qui brille dans nos yeux quand nous sommes éveillés. Lorsque ce centre est ouvert et énergisé, notre intuition est forte et nous connaissons notre mission réelle. Lorsqu’il est fermé ou faible, notre attention est dispersée et nous nous sentons distrait et indécis. Bien des histoires racontent que les docteurs taoïstes ou chinois ne traiteront pas quelqu’un chez qui la lumière du shen est trop faible. En effet, sans assez de shen, sans un certain niveau d’esprit, la guérison devient impossible. Intéressant n'est-ce-pas?

Par contre, on peut augmenter le shen. Une certaine quantité de shen est produite naturellement dans l’organisme. Mais vu les diverses sources de stress de la vie moderne, il n’est pas toujours suffisant pour nous garder en santé et rarement suffisant pour nous transformer sur le plan psychologique ou spirituel. Par contre, on peut augmenter volontairement le shen. Une des façons de le faire, c’est de conserver notre force vitale fondamentale et d’aider à transformer cette dernière en une énergie plus subtile de conscience. Ce travail dépend en grande partie de notre capacité à rester en contact avec la zone du Dan Tien inférieur et à apprendre à la garder ouverte et active par la conscience et la respiration. La respiration abdominale profonde aide non seulement notre force vitale à se déplacer vers les centres supérieurs où elle peut être transformée, mais elle permet également de calmer l’esprit et le cerveau. C'est un élément important, car ainsi que la science l’a prouvé, « chez l’adulte, le rythme de l’activité cérébrale (mesurée métaboliquement) est dix fois plus élevé que celui de n’importe quel autre tissu du corps au repos. En fait, le cerveau brûle dix fois plus d’oxygène et produit dix fois plus d’oxyde de carbone que le reste du corps.

Tant du point de vue scientifique que taoïste, une activité excessive du cerveau a un impact sur tout le corps et tout y est activé : nerfs, hormones, muscles, tissus et organes. Lorsque le mental se calme, que nous pouvons ralentir ou arrêter les activités mentales et émotionnelles inutiles (rêverie, critique, apitoiement sur soi, dialogue intérieur et associations libres d’idées), activités qui occupent la plupart de notre journée, les cellules et les tissus de notre cerveau et de notre corps se reposent et récupèrent. Elles dépensent donc moins d’énergie et en entreposent davantage. Cela nous aide à augmenter le niveau général d’énergie dans notre organisme. Lorsque ce chi atteint un certain niveau d’intensité dans notre organisme et que nous pouvons le percevoir par le truchement d’une conscience calme et continue, cette énergie se transforme naturellement en une énergie affinée, le shen. Ce niveau d’énergie plus affiné soutient non seulement la guérison et le bien-être, mais aussi la croissance psychologique et spirituelle.

EXERCICE
1 - Ouvrir le cerveau
Prenez une position assise ou debout, dos droit. Inspirez et expirez en laissant votre mental se calmer et votre conscience inclure autant de parties et de fonctions que possible. Après dix ou quinze minutes, déplacez votre attention juste en dessous de votre nombril et sentez la boule d’énergie grossir et diminuer avec l’inspiration et l’expiration. Une fois que vous vous sentez en contact avec cette zone, faites en sorte d’inclure aussi le Dan Tien supérieur. Sentez vos yeux relaxer dans leurs orbites, ainsi que toute la zone autour des yeux. La sensation ressemble à quelque chose qui ramollit ou à de la glace qui fond. Pendant que ce processus se fait, observez les pensées ou les émotions qui vous viennent. Ne faites pas de fixation sur elles. Laissez-les simplement passer, tout en continuant de sentir.

2 - Respirer dans le cerveau
Une fois que la zone entre les sourcils est détendue et ouverte, voyez s’il vous est possible de respirer directement à travers elle jusque dans votre cerveau, tout en restant en contact avec votre respiration abdominale profonde. Essayez de sentir une sorte de vibration subtile, ou de mouvement subtil, dans cette zone. Ne croyez pas les pensées négatives qui peuvent émerger, pensées qui viendront immanquablement vous dire qu’il est impossible de respirer dans le cerveau. Contentez-vous d’essayer et voyez par vous-même. Continuez cet exercice pendant dix minutes environ. Lorsque vous êtes prêt à finir votre exercice, ramener votre attention (et votre souffle) dans le Dan Tien inférieur. Sentez que toute l’énergie que vous avez pu absorber est emmagasinée dans votre ventre pendant que vous respirez tranquillement pendant quelques minutes. Ensuite, arrêtez l’exercice.
 

BONNE PRATIQUE!

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Articles
commenter cet article
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 22:06

Chien.jpgLe printemps arrivant et l'hiver nous ayant incité à rester beaucoup plus statique et contemplatif que dans les autres saisons (Le grand Yin veut cela, plonger dans les tréfonds de l'eau, du silence, des profondeurs de notre psyché), le corps s'est peut-être un peu encrassé et alourdi. C'est mon cas en ce qui me concerne! Et je ressens le besoin de bouger tout mon corps, de secouer la tête, les bras... et je le fais tous les matins quand je jogge chez moi (pas dehors, ça glisse trop et il fait trop froid!).

J'ai pensé vous donner ce mois-ci un petit exercices tout simple mais servant efficacement à activer la circulation du sang et de la lymphe et à débarrasser le corps de l'énergie stagnante. Il s'agit du Chien qui s'ébroue. Il est recommandé de le faire avant tout autre exercice car il réchauffe beaucoup. Ne soyez pas étonné si après quelques respirations, vous avez très chaud. C'est bon signe!

● Ouvrez les pieds en déplaçant votre pied gauche vers votre gauche un peu plus que la largeur des hanches.
● Inspirez par le nez et secouez-vous en commençant par les mains auxquelles vous faites faire des rotations. Puis les coudes, puis les épaules, le dos, les fesses, les jambes.
● Expirez en vous secouant tout le corps comme un chien qui sort de l’eau et s’ébroue.
● Sentez la rigidité et la tension se dénouer et se dissiper vers le sol. Sentez l’énergie stagnante et emprisonnée dans les muscles, les tendons, les ligaments et les fascias se dissoudre et se disperser vers le sol.
● Recommencez encore une dizaine de fois le mouvement. Il est normal de sentir beaucoup de chaleur dans le corps quand on fait cet exercice.
● Maintenant, inspirez en montant les bras sur vos côtés et en allant chercher l’énergie du ciel par la couronne. Inspirez aussi par tous les pores de la peau et par tout votre corps.
● Expirez en faisant descendre ce chi dans tout le corps, de haut en bas
● Répétez ce mouvement-respiration autant de fois que vous le sentez nécessaire.
● Sentez les tissus de votre corps se nettoyer et se raviver.

Cet exercice aide à dissiper la rigidité et la tension et à la drainer vers le sol. Il permet à l’énergie stagnante et emprisonnée dans les muscles, les tendons, les ligaments et les fascias de se dissoudre et de se disperser.

(Cet exercice figure dans mon DVD de Chi Kung Médical et vitalisant, ainsi que sur mon e-book de Chi Kung Médical et vitalisant)

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Méditations
commenter cet article
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 21:29

epinards-resize.jpg



Temps de préparation : Assez rapide

Ingrédients pour 4 personnes :
● 700 g d’épinards (Cœur, Foie, Reins, Poumons)
● 50 g de parmesan râpé (Rate)
● 2 œufs (Rate, Poumons)
● 150 g et 50 g de chapelure de blé entier (Cœur, Rate, Reins, Poumons)
● Sel (Reins)
● Poivre noir (Poumons)
● 1 pincée de piment de Cayenne (Cœur)
● 1 pincée de noix muscade (Rate, Poumons)
● Huile de soja pour friture (Rate, Foie)




Faites chauffer un peu d'huile dans une poêle et faites-y revenir les épinards (sans eau). Faites réduire l’eau rendue par les épinards. Une fois que vous aurez finement haché les épinards, mettez-les dans un récipient et ajoutez le parmesan, la chapelure (150 g), les œufs, le sel, le poivre, la noix muscade et le piment de Cayenne.

Faites des croquettes avec ce mélange et roulez-les ensuite dans la chapelure (50 g) en vous assurant qu’elles soient complètement recouvertes.

Dans une friteuse, faites chauffer de l’huile à haute température (sans la faire fumer). Plongez-y les croquettes, que vous faites bien dorer des deux côtés. Égouttez-les sur du papier essuie-tout et servez-les chaudes.


VARIANTES
Vous pouvez remplacer les épinards par des asperges, des courgettes ou des tomates. S’il vous reste des croquettes, vous pouvez les servir une deuxième fois après les avoir réchauffées au four et y ajoutant une sauce tomate.

Le fait de faire frire à grande huile les croquettes apportent un éléments de tonification pour le Cœur car ce monde de cuisson correspond précisément au Cœur. Il ne faut pas en abuser par contre!

Bon appétit!

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Recettes
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 22:40
Temps de préparation : Assez rapide

Ingrédients pour 4 personnes :

- 4 beaux bulbes de fenouil (Poumons, Rate et Foie)
- 20 grammes de beurre (Rate et Foie)
- 3 verres de lait de chèvre (ou de lait végétal) (Poumons, Rate, Reins et
Coeur)
- 1 oeuf (Poumons et Rate)
- 2 CC de curry (Rate, Reins, Poumons, Foie et Coeur)
- 2 CS de farine de sarrasin (Poumons et Rate)
- 30 grammes de pecorino (brebis) râpé (Poumons, Rate, Reins et
Coeur)
- Sel (Reins)
- Poivre (Poumons et Rate)
- Noix muscade (Poumons et Rate)


fenouil6_resize.jpgLavez les bulbes de fenouil et retirez les parties externes les plus dures, si nécessaire. Coupez-les en deux. Faites bouillir de l’eau dans une casserole.


Jetez les fenouils dans l’eau bouillante et laissez-les cuire pendant 10 minutes. Ensuite, faites-les égoutter dans une passoire.

Faites fondre le beurre dans un fait-tout pas trop haut et mettez-y les fenouils. Faites les revenir pendant quelques minutes en les tournant de temps en temps pour bien les enduire de beurre.

Diluez le curry et la farine dans le lait à l’aide d’un fouet. Ajoutez l’ oeuf, le sel, le poivre, le pecorino râpé et de la muscade fraîchement râpée, au goût. Fouettez de nouveau.

Disposez les fenouils à plat dans un plat en pyrex bas qui va au four. Versez le mélange sur les fenouils, saupoudrez le tout d’un peu de pecorino râpé et mettez au four (préalablement chauffé à 200 degrés Celsius ou 400 degrés F). Laissez au four jusqu’à ce que le dessus soit bien gratiné et le mélange épaississe.

 


Bon appétit!
Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Recettes
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 22:32

Si vous avez eu un accident de voiture ou autre et que vous avez subi le coup du lapin, cet exercice pourrait s'avérer précieux pour vous. Dans cet exercice, on dessine avec la tête l’idéogramme chinois qui veut dire « riz ». On fait cet exercice de 4 à 8 fois, la tête revenant toujours au centre avant chaque mouvement. 
 
diagramme_cou-du-lapin.jpg 
 1.  Mouvement de droite haut à centre, droit devant; partez du centre et revenez au centre
 2.  Mouvement de gauche haut à centre, droit devant; partez du centre et revenez au centre
 3.  Mouvement de gauche à droite; partez du centre et revenez au centre
 4.  Mouvement de haut en bas; partez du centre et revenez au centre
 5.  Mouvement de centre devant à bas gauche et revenez au centre
 6.  Mouvement de centre devant à bas droite et revenez au centre

 

  • Ensuite, avec la tête, on fait des cercles.
  • 4 cercles vers la gauche. Inspirez en montant la tête et expirez en la descendant.
  • 4 cercles vers la droite. Inspirez en montant la tête et expirez en la descendant.
  • Ensuite, penchez la tête vers l’épaule en inspirant et relevez-la en expirant.
  • Faites ce mouvement 4 fois à gauche et 4 fois à droite, en alternance.
  • Ensuite, huilez-vous les mains avec de l'huile à massage et massez en arrière du cou en pinçant la peau et en partant de l’arrière pour aller vers le côté, la main droite est sur le côté gauche et la main gauche, sur le côté droit.
  • Appuyez sur VB20 avec les pouces en poussant vers le haut.

(Exercice figurant dans mon DVD de Chi Kung Médical et vitalisant, ainsi que sur mon e-book de Chi Kung Médical et vitalisant)

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Méditations
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 22:17

Vu que le terme Chi Kung (ou Qi Gong) fait partie des 5 mots les plus recherchés sur le site de Méditation France, entre autres, on peut se demander pourquoi autant de personnes pratiquent actuellement le Chi Kung? La réponse à cette question est pluraliste. Si je m’en tiens à mon expérience d’instructeur de chi kung (Qi Gong), il y a plusieurs années quand j’ai commencé enseigner ce que j’avais appris depuis quinze ans, bien des gens (surtout en France) n’avaient aucune idée de ce qu’était le chi kung. Quand je disais aux gens qui me le demandaient ce que je faisais comme travail et que je leur mentionnais que j’enseignais le chi kung, j’avais en face de moi des yeux qui s’écarquillaient d’interrogation et d’étonnement. Évidemment, j’expliquais à ces personnes ce en quoi consiste le chi kung. Maintenant, j’entends parler à droite et à gauche de cours de chi kung qui se donnent partout en France et ailleurs, même dans les plus petits villages!

IMG 1036 resizeAlors, pourquoi cet engouement? Je pense dans un premier temps que beaucoup de gens sont rebutés par l’impasse de la médecine allopathique en ce qui concerne leur santé. Ils se rendent compte des grandes limites de celle-ci sur le plan de la prévention, de la santé réelle et du bien-être. Ils se rendent compte aussi que les médicaments qui sont censés soigner leurs maux leur causent malheureusement bien d’autres maux sous forme d’effets secondaires. Aux États-Unis, les effets secondaires des médicaments, ainsi que les soins médicaux, sont la troisième cause de décès après les maladies cardiaques et le cancer (Voir Le Rapport Campbell de Colin Campbell, que j’ai traduit en 2008, à la page 21). C’est donc dire que beaucoup de gens se tournent vers des formes autres de soin pour se maintenir en santé ou la retrouver. Ils ont compris que le système médical actuel ne pouvait pas prendre réellement soin de leur santé ni de leur bien-être au quotidien, sauf quand il est question d’urgence bien entendu et de casse.

Le chi kung est un art martial de gestion interne de l’énergie (une façon raccourcie de dire les choses !) qui est fondé sur les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), principes qui existent depuis des millénaires. En fait, le terme chi kung peut se traduire par « maîtrise consciente de l’énergie, contrôle conscient de l’énergie ». Et cet art, ce concept, de par ses principes, chapeaute tous les autres arts de la MTC, entre autres l’acupuncture, le feng shui, la diététique taoïste, le chi nei tsang, l’herboristerie le Taï Chi, la moxibustion et la méditation taoïste.  En pratiquant régulièrement le chi kung par des mouvements, des respirations ou des méditations (ou tout cela combiné), la santé est optimisée parce que le chi circule bien, et par conséquent le sang aussi. Et quand le sang circule bien la santé fleurit.  Sur tous les plans : physique, émotionnel, mental et spirituel. Telle est la conception de la MTC.

Image9A resizeDonc, de plus en plus de gens sont actuellement intéressés par ce phénomène de société qu’est la découverte du chi kung, que ce soit par le biais du bouche oreille ou d’une autre façon. Le chi kung aura selon moi la vie aussi longue que le yoga, ou même plus. La chose particulièrement importante avec le chi kung, c’est que, dès qu’ils commencent à pratiquer, les gens se rendent compte qu’ils se sentent mieux, que leur santé s’améliore et qu’ils sont les maîtres d’ oeuvre de leur bien-être. Et aussi, ils constatent que cet outil vise tous les aspects de l’humain pas seulement l’aspect physique, car nous sommes ici en plein territoire taoïste, dont le fondement ultime est de trouver la Voie (du milieu!). C’est donc un outil qui vise en finalité le bien-être spirituel (non religieux!), qui doit passer auparavant par les bien-être physique, émotionnel et mental, et ce par diverses pratiques visant ces divers plans. Et, actuellement, les gens ont également très soif de trouver et de donner un sens spirituel à leur vie, qui passe aussi par leur bien-être physique. Mantak Chia a mis au point un superbe système qui comprend justement tous ces plans, système que l’étudiant doit aborder de façon progressive. Il faut d’abord aller la maternelle avant d'envisager le doctorat!

Les gens se rendent donc compte que le chi kung est bénéfique dans leur vie à plus d’un titre : il équilibre le Yin et le Yang, harmonise et tonifie les organes internes, calme le système nerveux, active le flot de l'énergie dans les méridiens, améliore la circulation sanguine, augmente le mouvement péristaltique, approfondit la respiration, calme le coeur, réduit grandement le stress, ainsi que l'anxiété, la dépression, la fatigue et les sautes d'humeur. Un de ses principes majeurs est la transformation du stress, de la peur, de l'anxiété de la haine ou de la colère en vitalité et en énergie (voir Journal of Psychosomatic Research, vol. 33, pp. 197-206). Alors, quand les gens réalisent que le chi kung leur apporte tout cela (et plus si l’on passe à des pratiques plus avancée comme le Kan et Li par exemple), ils adoptent facilement une telle pratique dans leur vie. Résultat? Ils ont plus d’énergie, plus de vitalité, un système immunitaire renforcé et une meilleure santé globale. Sans parler de l’élévation de leur niveau de conscience et de présence, ainsi que de l’attitude méditative qui se développe ce faisant!

Je propose des ateliers qui comportent des exercices de chi kung amaigrissant, de chi kung médical et vitalisant, et aussi de chi kung méditatif et spirituel. J’aimerais dire quelques mots sur mon approche du chi kung.  Tout d’abord, le chi kung consiste en l'art et en l'aptitude diriger le chi. Pour être plus précise, c'est une méthode issue de la MTC par laquelle le praticien effectue des exercices physiques et mentaux en faisant entrer en jeu son initiative subjective. Afin d'atteindre ce but, le praticien doit associer la fonction de l'intention mentale aux postures et à la respiration pour agir sur tout l'organisme. D'un côté, le chi kung auto-régule les activités fonctionnelles de l'organisme et maintient un équilibre dynamique. De l'autre, il permet au corps d'engendrer une réaction d'emmagasinage d'énergie (chi) en réduisant la consommation de cette dernière et en en augmentant l'accumulation. Il régularise ainsi le Yin et le Yang, il amène l'énergie dans les méridiens et autres vaisseaux énergétiques, et il permet d'émettre le chi externe. Le chi kung amaigrissant, médical et vitalisant que j’enseigne dans mes stages se sert des mêmes principes et donne les mêmes bénéfices.
 
Il existe dans le monde une myriade d’exercices divers de chi kung. En effet, les experts en MTC savaient autrefois créer en fonction des besoins des gens qui les consultaient des mouvements, des respirations, des exercices, des massages, des méditations, etc. et les donnaient à leurs patients à pratiquer en guise de « médicaments ». C’est ainsi qu’ont pu être répertoriés au fil du temps des milliers de formes différentes de chi kung.

Le genre de chi kung que j’enseigne est une méthode globale et intégrée qui regroupe diverses approches que j’ai apprises auprès de divers maîtres : Mantak Chia (je suis instructeur certifié du Universal Tao System), Jerry Allan Johnson (Chi Kung Médical) et Wang Yan (Chi Kung Amaigrissant), entre autres.

IMG 0494 resizeMon approche du chi kung fait appel aussi bien au physique, qu’au mental, à l’émotionnel et au spirituel, puisque selon les principes du Taoïsme, ces plans sont reliés et interdépendants. Ainsi, dans mes ateliers, je fais intervenir la méditation (Sourire intérieur, Six sons de guérison, par conséquent la présence ce qui est, dans la respiration), des exercices physiques, du massage, de la respiration et l’alimentation. Je mets beaucoup l’accent sur deux éléments qui sont selon moi les principes de base pour que le chi kung soit vraiment efficace : le Sourire intérieur (l’attitude) et la structure corporelle (la force physique), car sans ces deux éléments nous ne sommes que des zombies, moi y compris!  Je mets aussi à profit l’aspect si important qu’est la diététique chinoise, où les aliments deviennent des médicaments (alicaments), dans le cadre de mes Bilans énergétiques personnalisés, que ce soit au cours de mes stages ou en consultation privée. Grâce à ces bilans issus de la compilation des réponses données à quarante questions par les personnes intéressées, je cible les besoins de ces dernières et leur donne des recommandations personnalisées ainsi que des méditations ou exercices précis. Ce sont ces recommandations ciblées qui leur permettront d’aller au vif du sujet en ce qui concerne leurs problématiques de santé et de poids. Disons que c’est du sur-mesure puisque les exercices et l’alimentation peuvent être adaptés aux besoins de chacun pour venir tonifier et renforcer les organes-éléments faibles, et soutenir les organes-éléments forts.

En bref, je considère le chi kung comme un outil global (physique, mental, émotionnel et spirituel) et je l’enseigne comme tel, l’aspect spirituel étant selon moi le but ultime qui transcende tous les autres plans dont il faut aussi et d’abord s’occuper. J’adore enseigner le chi kung et je me suis attardée pendant plusieurs années à concevoir des outils (DVD, CD, livres électroniques, affiches, etc.) pour les mettre la portée de plus en plus de gens, même débutant, pour que ces derniers aient les outils nécessaires pour prendre eux-mêmes leur santé en main durant toute leur vie. N’importe qui peut faire du chi kung et à n’importe quel âge!


IMG 0996 resize
Exercice de chi kung pour améliorer la vue

IMG_1249_resize.jpg
Exercice de chi kung (Tao Yin ou Yoga taoïste) pour faire circuler le chi dans les méridiens suivants : Poumons, Péricarde, Coeur, Gros intestin, Petit intestin et Triple réchauffeur.

 

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Articles
commenter cet article

Présentation

  • : Chi Kung Santé : exercices, recettes, méditation et médecine chinoise
  • Chi Kung Santé : exercices, recettes, méditation et médecine chinoise
  • : Actualités, articles et activités au sujet du Chi King Santé et amaigrissant, l'alimentation santé et la médecine traditionnelle chinoise, par Annie Ollivier
  • Contact

Bulletin mensuel

Abonnez-vous gratuitement
à mon bulletin mensuel

Articles
Méditations
Recettes
Inspirations

Pour vous

Prochains ateliers :

 
Isle sur la Sorgue
1-2 novembre
2014 et
14-16 décembre 2014
dans le Luberon


200 $ CDN ou US ou 150 E
(prévoir 2 repas)

Pour des ateliers privé dans
d’autres
lieux ou du coaching,
veuillez communiquer avec moi.


Pour infos et inscription :
06-84-39-45-60
info@chikungminceur.com


: shantimudita

 

    

 
Cours de Qi Gong en ligne, chez vous, au bureau ou en déplacement, 24 h sur 24!


Coaching, formation et consultation en ligne en direct!


Consultation en ligne pour un Bilan énergétique personnalisé et une alimentation ciblée.

Vous voulez savoir quel est, parmi les 5 éléments de la médecine traditionnelle chinoise, l’élément qui domine chez vous et celui qui est le plus faible?

Vous voulez savoir le caractère qui domine et qui fait de vous ce que vous êtes, ainsi que les faiblesses organiques qui font aussi partie de vous? En savoir plus...


Consultation privée
sur demande pour le
Qi Gong Santé et Amaigrissant

 
1. Bilan énergétique personnalisé :
(test et prise des pouls), Chi Kung amaigrissant, Chi kung vitalisant et Diététique chinoise : 250 $ ou 200 Euros.
2. Bilan énergétique personnalisé :
(test et prise des pouls), Chi Kung Amaigrissant et Diététique chinoise : 200 $ ou 150 Euros.
3. Consultation en ligne pour un Bilan énergétique personnalisé et une alimentation ciblée :
Vous remplissez un test de caractérologie que vous téléchargez (une fois que vous avez payé avec Paypal). Ensuite, vous me l’envoyez. Je l’analyse et l’interprète. Ensuite, je vous envoie un Bilan énergétique personnalisé (fiche comprenant les 5 éléments annotés) ainsi que des recommandations alimentaires (tableaux) et quelques recettes appropriées selon les résultats inscrits sur votre fiche personnalisée : 60 $ ou 60 Euros.

 

Informations :

info@chikungminceur.com

 

 
Une formation à la carte est proposée pour ceux qui désirent enseigner le Chi Kung Santé et Amaigrissant.
Elle aura lieu dans la région parisienne (Évreux) et, éventuellement, au Canada. Elle durera un minimum de deux week-ends ou cinq jours et sera proposée avec une formule clé-en-main: manuel du participant, manuel de l’instructeur, documents afférents (test de caractérologie, fiche-santé, fiche Tempérament, fiche Constitution, Tableaux alimentaires, etc.) sous forme papier et électronique, et produits de Chi kung minceur à 40% de réduction pour la revente - DVD Chi kung amaigrissant, CD Tao, DVD Chi kung vitalisant, DVD Yoga taoïste ou Tao Yin, e-book Chi kung médical et vitalisant et e-book Tao Yin (Yoga taoïste), livre Végétarisme méditerranéen et Médecine traditionnelle chinoise (en cours de rédaction), affiche des 5 éléments, etc.
---------------------------------------

Annie Ollivier,

votre coach-santé
chez vous !


DVD Double ou e-book téléchargeable
Chi Kung médical
et
vitalisant

Prévenir et guérir les maux humains
Cultiver son chi et l'énergiser



DVD Double ou e-book téléchargeable
DVD Tao Yin
40 postures pour
être en santé



DVD Chi Kung
amaigrissant

Pour vous permettre de faire les exercices et de perdre du poids en douceur mais efficacement.




CD Six sons de guérison et Sourire intérieur est disponible en ligne.

---------------------------------


p0310823-resize-resize.JPG

Végétarisme méditerranéen
et Alimentation taoïste
J’ai commencé la rédaction de ce livre de cuisine qui comprendra de nombreuses recettes inspirées par la cuisine italienne et provençale (mes origines!), avec un fond de principes de Médecine traditionnelle chinoise et des éléments plus scientifiques. Conçu pour être pratique dans la cuisine, il comprendra aussi un aspect méditation. Il paraîtra en français, en italien et en anglais

---------------------------------
Si vous avez des commentaires à faire ou désirez faire part d'une expérience, je vous invite à le faire à info@chikungminceur.com



 

Catégories