Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 14:06

Après un long silence dû à des obligations familiales, je reprends le clavier pour de nouveau publier sur overblog. Je le ferai une fois par trimestre (saison) en même temps que je publierai mon bulletin.

Peut-être connaissez-vous déjà mon livre sous forme électronique. Pour la version papier, j'ai fait les modifications qui s'imposaient, mais dans le fond et la forme, il est identique. Je vous en présente donc le contenu ci-dessous ainsi que les modalités d'acquisition. Et je suis en train de travailler à la version anglaise....

Je le lance donc officiellement par ce bulletin et je propose par la même occasion une offre spéciale. En effet, j'effectuerai un Bilan énergétique personnalisé pour les 20 premiers achats en ligne (ou pas) du livre format papier, qui coûtera 35 Euros ou 35 $ CDN (frais de livraison de 15 E ou 15 $). Habituellement, un tel bilan coûte la somme de 60 Euros ou 60 $. Les personnes qui se procureront le livre pour la somme de 35 Euros ou 35 $ recevront donc gratuitement leur bilan énergétique. Elles pourront alors s'alimenter encore plus efficacement selon leurs besoins énergétiques réels, tonifier leurs organes faibles et soutenir leurs organes forts.

Donc, je suis très satisfaite de mettre à la disposition du public ce livre qui a demandé énormément de recherches, d'essais de recettes et de temps de rédaction. Je pense que c'est un ouvrage très complet qui pourra servir à de nombreuses personnes, qu'elles soient des spécialistes dans le domaine ou simplement des gens curieux qui aiment cuisiner. En effet, en début de chaque élément, mon livre comporte un synopsis exhaustif regroupant les nombreux détails inhérents à l'élément en question, surtout les correspondances. Grâce à une mise en page claire, il est facile de retrouver les détails que l'on cherche. Lisez le texte qui suit et vous aurez davantage de détails sur le contenu et la présentation du livre. Quant aux recettes, les lecteurs de mon blog ou les gens qui me connaissent savent que, en tant que native du sud de la France, j'apprécie particulièrement la cuisine méditerranéenne, qui est ensoleillée et goûteuse. Mes recettes sont donc issues pour la plupart de mon cerveau et comportent toutes, ou presque, un accent méditerranéen. (Cliquez sur l'image pour avoir un visuel animé du livre.)
 

LA DIÉTÉTIQUE TAOÏSTE, C'EST QUOI?
Une alimentation mal équilibrée peut être à l’origine d’une maladie parce qu’elle causera des déséquilibres dans le corps. En Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), ce n’est pas tant le manque d’éléments nutritifs qui causera un déséquilibre dans le corps que les types d’aliments que nous consommons, en trop grandes ou trop petites quantités. Par exemple, un excès de sel peut causer un déséquilibre dans les Reins, qui se traduira par de l’hypertension, de l’œdème et des maux de tête. Une trop grande consommation de sucreries créera de l’humidité dans la Rate, qui se traduira par une mauvaise digestion, de l’œdème et une irrégularité de l’élimination fécale. Bien entendu. ces symptômes auront un pendant émotionnel.

En MTC, les aliments peuvent servir de médicaments. Ainsi, ils deviennent des alicaments. En fait, en MTC, la frontière entre aliments et herbes médicinales est mince. Shen Nung, qui est considéré comme le père de la médecine chinoise, est l’auteur du premier traité chinois sur les plantes médicinales, traité intitulé Shen Nung Ben Cao. Il y a plus de 5400 ans, il a divisé les plantes en trois catégories : deux d’entre elles comportent des «plantes médicinales» alors que la troisième comporte des «plantes alimentaires», qui font partie de l’alimentation quotidienne et sont consommées pour acquérir des forces, prévenir les maladies et se sustenter.

Les plantes et extraits médicinaux

La pratique de la médecine par les extraits médicinaux, pratique qui fait intégralement partie de la MTC, fait appel à tout un éventail d’extraits végétaux, animaux et minéraux provenant du monde naturel. Les effets thérapeutiques des extraits médicinaux chinois sont de nature énergétique et biochimique. Autrement dit, la plante ou l’extrait utilisé entre en résonance énergétique avec l’organe diagnostiqué devant être traité et a un effet biochimique sur lui. Cette résonance et cet effet amènent l’énergie à circuler plus librement dans l’organe, ce qui a aussi une répercussion sur les autres organes.

En général, les praticiens en MTC combinent les extraits pour préparer des médicaments précisément conçus en fonction des besoins uniques d’un patient, tant sur le plan de sa constitution, de ses émotions, de sa santé physique que de son milieu ambiant. Cette méthode diffère grandement de la démarche médicale occidentale qui prescrit le même médicament à tout le monde pour le même problème, une fois que des recherches ont prouvé que ce médicament est suffisamment efficace sur un certain nombre de patients. En MTC, il pourrait y avoir cinquante patients avec la même maladie, mais le médecin prescrirait cinquante combinaisons d’extraits médicinaux au lieu d’un seul médicament. Pourquoi? Parce que ces cinquante patients ont des constitutions et des déséquilibres qui leur sont respectivement propres et qui sont très différents les uns des autres.


Par contre, il existe également en MTC des médicaments brevetés (pilules) qui sont vendus en tant que remèdes classiques sous forme de formules toutes prêtes. En Chine, on permet donc aux fabricants répondant aux normes strictes du gouvernement de créer leurs propres médicaments. L’inconvénient, avec les pilules déjà prêtes, c’est qu’elles ne sont pas préparées pour répondre aux besoins précis d’un déséquilibre individuel. Leur grand avantage est leur bas prix et leur facilité d’emploi. En effet, la préparation personnalisée des médicaments prend du temps et leur ingestion est désagréable en raison de leur goût bizarre et particulier. Par contre, les pilules conditionnées permettent d’avoir facilement accès au pouvoir thérapeutique des plantes et des divers extraits.


Les plantes alimentaires ou alicaments
Selon le Nei Jing, «si aucun aliment n’est ingéré pendant 12 heures, le Qi s’affaiblit, et si aucun aliment n’est ingéré pendant 24 heures, le Qi s’épuise». Les aliments que nous ingérons sont donc de la plus haute importance en ce qui concerne le maintien du Qi et de la santé. En Chine, depuis plus de 5000 ans, l’alimentation sert à maintenir la santé et à contrer les maladies. En général, nous devrions manger de petites quantités d’aliments à des heures régulières, en fonction de notre faim et de notre soif. Par ailleurs, les aliments possèdent des caractéristiques qui peuvent instaurer ou dissiper les déséquilibres.

Classification des alicaments
Il existe plusieurs façons de classifier les aliments en MTC. Une d’elles est la saveur. Chaque aliment possède une saveur spécifique qui entre en résonance avec un organe précis (le piquant avec les Poumons, le salé avec les Reins, l’acide avec le Foie, l’amertume avec le Cœur et le sucré ou le neutre avec la Rate). Qualifiée d’«affinité», cette résonance aux propriétés naturelles des aliments agit comme agent de guérison. Par exemple, les aliments acides, comme le vinaigre et les agrumes, sont associés au Foie. Les aliments salés, comme le céleri et les algues, sont associés aux Reins. Les aliments amers, comme les légumes à grandes feuilles vert foncé et le melon amer, sont associés au Cœur. Les aliments sucrés, comme le yam et le thon, sont associés à la Rate. Et les aliments piquants, comme l’ail et l’oignon, sont associés aux Poumons. Le tofu est aussi associé aux Poumons à cause de sa couleur blanche et à la Rate à cause de sa saveur neutre.

Dans le cadre de mes stages ou de mes consultations de Qi Gong, après avoir établi le bilan énergétique des participants, je fais toujours des recommandations d’ordre alimentaire en fonction de ce bilan. Par exemple, si une personne a le Foie faible, je lui recommande pour le tonifier de consommer davantage d’aliments acides, comme le citron. Les proportions des alicaments attribués aux divers organes sont déterminées en fonction des forces et des faiblesses respectives des cinq organes, ainsi que du rapport entre eux (pour plus de détails,  Bilan énergétique 
personnalisé).

En plus de pouvoir être classés par saveur, les aliments peuvent aussi l’être par la température : chaud, tiède, neutre, frais ou froid. Cette classification ne renvoie pas à la température thermique, mais à la qualité énergétique intrinsèque de l’aliment. Ainsi, l’orge, la laitue, la tomate et le canard sont froids ou frais de nature, alors que la citrouille, le gingembre, les oignons et le poulet sont chauds ou tièdes. Si nous sommes en santé et forts, nous sommes plus à même de supporter les aliments chauds et froids. Mais si nous sommes malades ou faibles, les aliments tièdes ou frais nous conviennent mieux, entre autres la soupe au poulet ou le jus d’orange.


Si une personne qui me consulte a une forte fièvre, je lui suggère de ne pas manger d’aliments chauds ou épicés, comme les clous de girofle, le café ou le poivre de Cayenne, qui ne feraient qu’aggraver ses symptômes. Par contre, si elle a froid, je lui suggère de consommer davantage d’aliments épicés, entre autres de la cannelle, du gingembre, etc.

On peut également classer les aliments par l'odeur et par le mode de cuisson (Frire, Mijoter, Bouillir, Étuver et Sauter). En effet, chose qui est tout à fait inconnue dans le monde occidental, le mode de cuisson tonifie lui aussi les divers organes. Frire tonifie le Cœur, mijoter tonifie la Rate, bouillir tonifie les Poumons, étuver tonifie les Reins et sauter tonifie le Foie. Dans le livre, vous trouverez toutes les correspondances pertinentes dans le synopsis proposé au début de chaque élément, avant les recettes (et dans les recettes quand c’est pertinent).

D'autres choses sont à considérer pour maintenir l’équilibre dans l’alimentation : le climat et les saisons. Les aliments frais, comme les fruits et les légumes crus, le tofu et le riz peuvent être consommés quand il fait chaud pour éliminer la chaleur interne excessive. Les aliments chauds, comme les légumes racines, l’agneau, ainsi que le beurre et la crème peuvent être consommés quand il fait froid.

En Chine, les paysans chinois modifient naturellement leur alimentation en fonction des saisons et de leur degré d’activité. En raison du prix des traitements et de la distance qui les sépare de l’hôpital, ils ne consultent généralement pas de médecin, mais se contentent de mettre en pratique les mesures de soins personnels mises de l’avant par la MTC. Ainsi, ils régulent leur alimentation sur leurs activités: quand ils entrent en période de plantation ou de récolte et qu’ils savent qu’ils ont besoin d’énergie pour accomplir une journée de travail ardu, ils mangent davantage. En général, pendant ces périodes, ils égorgent un cochon et le salent pour conserver la viande durant les semaines à venir. Ensuite, pendant les saisons où les champs demandent moins de travail, ils réduisent leur consommation alimentaire. Ils ingèrent alors du congee (porridge de riz) pour le petit-déjeuner, accompagné de quelques légumes marinés, au lieu de prendre du riz frit au porc et aux œufs, plus consistant.

La saison dans l’année et les déséquilibres sous-jacents à nos symptômes et à notre constitution sont autant de facteurs qui déterminent les aliments à consommer de façon thérapeutique. Quand nous comprenons l’alimentation sous cet angle, nous pouvons inclure ou exclure des aliments de notre alimentation afin de prévenir la maladie et de maintenir la santé.


5 ÉLÉMENTS : CORRESPONDANCES, TABLEAUX ALIMENTAIRES ET RECETTES
Dans mon ouvrage, grâce à une fiche synoptique, j'aborde les cinq éléments en fournissant pour chaque élément une multitude de renseignements d’ordre général ou précis (couleurs, saveurs, températures, morphologie, pathologies, etc.), ainsi qu'un tableau des aliments (à la fin de chaque élément). Ensuite, je donne des recettes correspondant à chaque élément. Il est entendu ici que les aliments doivent être aussi naturels (biologiques) et complets que possible, qu’ils ne sont ni raffinés ni dénaturés, et qu’ils comportent une quantité raisonnable de viande. En travaillant à l’harmonie personnelle, nous œuvrons pour l’harmonie de notre planète.

Selon la MTC cependant, tous les aliments sont bons parce qu’ils ont une valeur thérapeutique intrinsèque, viande et poissons y compris. Par contre, le choix revient à chacun de choisir de manger viande, poisson, tofu, fromage, etc. Seul l’excès est nocif. Mais dans cet ouvrage, j’ai presque uniquement axé mes choix sur des recettes végétariennes à saveur méditerranéenne. Cependant, j’ai tout de même inclus quelques recettes comportant des protéines animales (viande et poisson) pour rester fidèle à l'esprit de la MTC et donner le choix aux lecteurs. Je voudrais également ajouter que, puisque les plats sont souvent composés de plusieurs ingrédients, ils tombent donc souvent sous plusieurs éléments et tonifient donc simultanément plusieurs organes. Ce qui est un grand avantage pour celui ou celle qui cuisine!!

Dans toutes les recettes et après chacun des ingrédients mentionnés pour réaliser la recette, j’ai indiqué entre parenthèses et en caractère gras (coloré quand la recette tombe sous l'élément qui lui correspond), les organes que chaque ingrédient tonifie, par exemple :


Citron (Foie)
Amande (Poumons)
Algues (Reins)
Patate douce (Rate)
Blé (Cœur)



Comment déterminer l’état énergétique de nos organes
Comment déterminer nos besoins alimentaires réels en fonction de notre état énergétique réel? Et comment déterminer notre état énergétique réel, celui qui fait partie de nous et nous suivra toute la vie?

Pour déterminer les aliments qui sont pertinents à notre état énergétique, il faut qu’un praticien en MTC établisse un diagnostic et recommande des aliments selon l’état de fonctionnement des complexes d’organes.


C’est ce que je fais dans mes stages de Qi Gong grâce au Bilan énergétique personnalisé  qui donne visuellement le portrait énergétique de la personne avec ses forces et ses faiblesses organiques, et qui permet ensuite de choisir le pourcentage d’aliments à attribuer aux divers organes. Pour choisir ces aliments, je fournis une explication très détaillée avec, à l’appui, des tableaux exhaustifs d'aliments. Cliquez sur l'image pour accéder à mon bulletin dans lequel figure un bilan complet en exemple.

La transition entre alimentation déséquilibrée et alimentation équilibrée doit se faire de façon graduelle. La médecine chinoise ne recommande pas une enfilade de régimes qui préconisent ce que nous pouvons manger ou pas. Elle cherche avant tout à rétablir l’équilibre dans le corps afin que nous puissions consommer en modération toute une variété d’aliments, et ce, en fonction de notre propre constitution, des facteurs climatiques et de notre santé dans le moment.

Selon la cosmogonie chinoise et la MTC, nos forces et nos faiblesses organiques (et de caractère par conséquent) sont déterminées dès le moment de la conception. Les énergies vibratoires présentes dans l’univers au moment où l’ovule et le spermatozoïde entrent en contact sont les énergies qui viennent alimenter le fœtus et faire de la personne en devenir ce qu’elle sera pour toute sa vie. Selon que telle ou telle énergie sera présente ou pas dans le cosmos, les organes seront plus ou moins forts. Donc, le Bilan énergétique personnalisé permettra de trouver les forces et les faiblesses de constitution et de caractère telles qu’elles ont été déterminées dès le moment de la conception. Je dis bien conception et non pas naissance.

En déterminant ainsi l’état énergétique de vos organes grâce au bilan, c’est-à-dire vos forces et faiblesses organiques, vous pourrez déterminer le pourcentage d’alicaments à attribuer à chaque élément-organe. Cliquez ici si vous désirez un bilan énergétique.



LES SAVEURS MÉDITERRANÉENNES...

Je n'en dirai pas trop à ce sujet, si ce n'est pour mentionner certains ingrédients que vous connaissez déjà j'en suis sûre : huile d'olive, ail, herbes aromatiques, épices, légumes, fruits, etc. Sans oublier les modes et traditions culinaires du pourtour de la Méditerranée.

À vous de les découvrir!

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Articles
commenter cet article
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 12:18


Éléments essentiels de base du Qi Gong, pour bien commencer l'automne...

Je vous reviens après un long silence, car des événements familiaux m'ont tenue très occupée. Je reprends donc le collier de l'enseignement cet automne, pour mon plaisir et ma forme énergétique,... et pour les vôtres j'espère. J'ai aussi décidé de publier ce bulletin quatre fois par an plutôt que chaque mois.

Sourire intérieur et posture

Dans toutes les pratiques de chi kung (Qi Gong), il y a deux éléments essentiels à bien assimiler pour que les exercices soient vraiment et profondément bénéfiques : le sourire intérieur et la posture du corps. C'est ce que je commencerai par vous enseigner dans les cours et stages que je propose cet automne en Provence.

Commençons par le Sourire intérieur...
BouddhaMFAvez-vous déjà remarqué les yeux et les sourcils allongés des bouddhas, ainsi que leur sourire ? Ce n'est pas un hasard si les bouddhas sont toujours représentés ainsi, car il représente leur état méditatif intériorisé. En fait, le sourire commence dans les yeux... et finit sur les lèvres. Quand on fixe l’attention entre les deux yeux et qu’on y laisse entrer la lumière dorée du soleil, de la vie, de l’amour, une belle lumière blanche vient s’étaler sur le front. À chaque inspiration, le lumière entre et vient nous illuminer de l’intérieur. Nous pouvons aussi visualiser un soleil radieux devant nous et la même chose se produit.

Quand la lumière descend du front vers nos yeux, le sourire s’installe dans les yeux. Et quand il est dans les yeux, les commissures des lèvres remontent automatiquement et le sourire s’installe aussi sur les lèvres. Le Sourire intérieur (méditation ou attitude en général) est un vecteur de transformation alchimique interne.

Le sourire intérieur...
... apporte la lumière dans le cerveau et le palais de cristal, donc dans les glandes endocrines, qui sont les régulateurs de nombre de choses dans le corps, entre autres l’humeur, la température, la joie de vivre).
... apporte la lumière dans les cellules, les organes, les entrailles.
... apporte la joie, la vitalité et la vie dans les cellules.
... nous illumine de l’intérieur.
... remonte tout, y compris les organes (et le moral !). Essayez de faire la moue et vous sentirez que tout tombe à l’intérieur.
... transforme le stress et toute autre émotion négative en vitalité et fait de la place pour les vertus, ou émotions dites positives.
... défait les blocages énergétiques.
... amène santé, bonheur et longévité.

En se souriant, on s’offre à soi-même un nectar d’amour sincère et de générosité Le sourire intérieur est meilleur que n’importe quel antidépresseur même quand on est déprimé.

La méditation du Sourire intérieur qui figure sur mon CD et mon DVD TAO détaille en 30 minutes cette méditation qui est essentielle à la pratique du Qi Gong.

Ensuite, la posture...
Le deuxième élément est la structure corporelle, la posture. Quand on est debout, il est important que le corps aitIMG 1036 resize une structure bien alignée, forte et connectée. C’est ce qui permet à l’énergie de bien circuler. Si la posture est mauvaise, par exemple si votre dos est cambré ou que votre menton est tendu vers l’avant, l’énergie ne circule pas bien et les organes et centres énergétiques ne sont pas bien approvisionnés en énergie. La position de base de tous les arts martiaux est celle de l’arbre (ou celle appelée Wu Chi) et comporte plusieurs points importants. Dans cette position, on peut faire de nombreuses méditations et respirations.

 

Il y a plusieurs points importants à vérifier pour prendre une bonne position.
1 Les pieds sont parallèles (femmes : largeur des hanches - extérieur - ou des épaules pour les hommes).
2 Les gros orteils sont légèrement rentrés.
3 Le poids du corps est réparti sur neuf points d’appui (cinq orteils, talon, côté extérieur du pied, deux points en-dessous du gros et du petit orteils).
4 Sentez la poussée du talon sur la terre et celle de la terre sur le talon (contre-force).
5 Agrippez légèrement le sol avec vos orteils.
6 Déverrouillez légèrement les genoux et poussez-les vers les côtés (ouvrez-les) tout en maintenant la position des orteils et du pied. Assurez-vous que les genoux sont alignés sur les chevilles (il ne s'agit pas de plier les genoux car alors ce serait les muscles du dessus des cuisses qui travailleraient, alors que nous voulons que ce soient les tendons qui assurent la structure). Les tendons s’enroulent et se tendent autour des os, ce qui donne une sensation de bonne tenue du corps.
7 Ouvrez les kuas (aines) et laissez tomber le coccyx en le rentrant un peu.
8 Rentrez le menton.
9 Pour les bras : on doit embrasser un arbre, bras en cercle devant soi, coudes vers le bas et épaules détendues. Dans cette position vous devez sentir la connexion avec un point situé entre les deux omoplates (Point du Vent ou Point des ailes), pour que la structure soit bien alignée. Il y a aussi la position Wu Chi, dans laquelle les bras sont dirigés vers le bas, paumes tournées vers la Terre et connectées à elle pour en absorber l’énergie. Les poignets sont un peu fléchis mais pas cassés. La posture est relax mais dynamique.
10 Rentrez un peu la poitrine et baissez les épaules.
Toutes les parties du corps doivent être connectées et ne former qu’un bloc.

Ces deux éléments constituent les fondements de la pratique du Qi Gong et doivent y être intégrés pour que les exercices soient vraiment efficaces. Pour plus de détails, voir mes DVD et mes e-books sur mon site.

 

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Articles
commenter cet article
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 10:01

DIÉTÉTIQUE TAOÏSTE et SAVEURS MÉDITERRANÉENNES...

photo-couverture-TAO.JPG ...Tel est le titre..., oui vous l'aurez peut-être deviné, ...du livre de recettes sur lequel je bûche depuis des années. Il est enfin terminé. Le graphiste travaille actuellement à la mise en page et la version finale sera disponible fin décembre-début janvier sous forme de livre électronique téléchargeable. J'envisage aussi de le publier sous forme papier.

Je le lance donc officiellement par ce bulletin et je propose par la même occasion une offre spéciale pour le temps des Fêtes de fin d'année. En effet, j'effectuerai un Bilan énergétique personnalisé pour 35 euros (au lieu de 60) pour les 50 premiers achats du livre électronique en ligne, qui coûtera 25 Euros ou 25 $. Habituellement, un tel bilan coûte la somme de 60 Euros ou 60 $. Les personnes qui se procureront le livre pour la somme de 25 Euros ou 25 $ disposeront ainsi de leur propre bilan énergétique pour la somme de 35 Euros. Elles pourront alors encore plus facilement s'alimenter selon leurs besoins énergétiques réels, tonifier leurs organes faibles et soutenir leurs organes forts. En cliquant ici dès maintenant, je peux procéder à votre évaluation énergétique dont vous disposerez immédiatement et vous recevrez le lien pour télécharger votre livre dès fin décembre-début janvier.

Donc, je suis très contente de publier ce livre qui a demandé énormément de recherches, d'essais de recettes et de temps de rédaction. Je pense que c'est un ouvrage très complet qui pourra servir à de nombreuses personnes, qu'ils soient des spécialistes dans le domaine ou simplement des gens curieux et qui aiment cuisiner. En effet, en début de chaque élément, mon livre comporte un synopsis exhaustif regroupant les nombreux détails inhérents à chacun des éléments, surtout les correspondances. Grâce à une mise en page claire, il est facile de retrouver les détails que l'on cherche. Lisez le texte qui suit et vous aurez davantage de détails sur le contenu et la présentation du livre. Quant aux recettes, les lecteurs de mon blog ou les gens qui me connaissent savent que, en tant que native du sud de la France, j'apprécie particulièrement la cuisine méditerranéenne, qui est ensoleillée et goûteuse. Mes recettes sont donc issues pour la plupart de mon cerveau et comportent toutes, ou presque, un accent méditerranéen.

Je veux aussi vous signaler que j'organise un stage de 7 jours au Maroc, à Dar Maris, près d'Essaouira, du 22 au 29 mars, dans un riad situé parmi les arganiers, et ce, dans l'esprit de ce livre et dans l'optique d'un ressourcement. Ce stage qui s'adresse à tous et à toutes, comprendra un Bilan énergétique personnalisé, des exercices de Qi Gong médical et vitalisant au besoin, des exercices de Qi Gong amaigrissant au besoin, une alimentation-maison méditerranéenne ciblée que nous commenterons et détaillerons au fil des jours, une sortie à Essaouira avec hammam et visite de la médina et de ses artisans, et une sortie pique-nique et balade en chameau sur la plage. Ce stage se déroulera dans un esprit festif et comportera aussi quelques méditations d'Osho et bien sûr de la danse. (Pour les détails, cliquez ici et allez voir au bas du bulletin Décembre 2013-Janvier 2014.)

LA DIÉTÉTIQUE TAOÏSTE, C'EST QUOI?
Une alimentation mal équilibrée peut être à l’origine d’une maladie parce qu’elle causera des déséquilibres dans le corps. En MTC, ce n’est pas tant le manque d’éléments nutritifs qui causera un déséquilibre dans le corps que les types d’aliments que nous consommons, trop ou pas assez. Par exemple, un excès de sel peut causer un déséquilibre dans les Reins, qui se traduira par de l’hypertension, de l’œdème et des maux de tête. Une trop grande consommation de sucreries créera de l’humidité dans la Rate, qui se traduira par une mauvaise digestion, de l’œdème et une irrégularité de l’élimination fécale.

En MTC, les aliments peuvent servir de médicaments. Ainsi, ils deviennent des alicaments. En fait, en MTC, la frontière entre aliments et herbes médicinales est mince. Shen Nung, qui est considéré comme le père de la médecine chinoise, est l’auteur du premier traité chinois sur les plantes médicinales, traité intitulé Shen Nung Ben Cao. Il y a plus de 5400 ans, il a divisé les plantes en trois catégories : deux d’entre elles comportent des «plantes médicinales» alors que la troisième comporte des «plantes alimentaires», qui font partie de l’alimentation quotidienne et sont consommées pour acquérir des forces, prévenir les maladies et se sustenter.

Les plantes et extraits médicinaux
La pratique de la médecine par les extraits médicinaux, qui fait intégralement partie de la MTC, fait appel à tout unplante-med-chinoises_resize.jpg éventail d’extraits végétaux, animaux et minéraux provenant du monde naturel. Les effets thérapeutiques des extraits médicinaux chinois sont de nature énergétique et biochimique. Autrement dit, la plante ou l’extrait utilisé entre en résonance énergétique avec l’organe diagnostiqué devant être traité, et a un effet biochimique sur lui. Cette résonance et cet effet amènent l’énergie à circuler plus librement dans l’organe, ce qui a aussi une répercussion sur les autres organes.

En général, les praticiens en MTC combinent les extraits pour préparer des médicaments précisément conçus en fonction des besoins uniques d’un patient, tant sur le plan de sa constitution, de ses émotions, de sa santé physique que de son milieu ambiant. Cette méthode diffère grandement de la démarche médicale occidentale qui prescrit le même médicament à tout le monde pour le même problème, une fois que des recherches ont prouvé que ce médicament est suffisamment efficace sur un certain nombre de patients. En MTC, il pourrait y avoir cinquante patients avec la même maladie, mais le médecin prescrirait cinquante combinaisons d’extraits médicinaux au lieu d’un seul médicament. Pourquoi? Parce que ces cinquante patients ont des constitutions et des déséquilibres qui leur sont respectivement propres et qui sont très différents les uns des autres.

Par contre, il existe également en MTC des médicaments brevetés (pilules) qui sont vendus en tant que remèdes classiques sous forme de formules toutes prêtes. En Chine, on permet aux fabricants répondant aux normes strictes du gouvernement de créer leurs propres médicaments. L’inconvénient, avec les pilules déjà prêtes, c’est qu’elles ne sont pas préparées pour répondre aux besoins précis d’un déséquilibre individuel. Leur grand avantage est leur bas prix et leur facilité d’emploi. En effet, la préparation personnalisée des médicaments prend du temps et leur ingestion est désagréable en raison de leur goût bizarre et particulier. Par contre, les pilules conditionnées permettent d’avoir facilement accès au pouvoir thérapeutique des plantes et des divers extraits.

Les plantes alimentaires ou alicaments
Le Nei Jing dit que «si aucun aliment n’est ingéré pendant 12 heures, le Qi s’affaiblit, et que si aucun aliment n’est ingéré pendant 24 heures, le Qi s’épuise». Les aliments que nous ingérons sont donc de la plus haute importance en ce qui concerne le maintien du Qi et de la santé. En Chine, depuis plus de 5000 ans, l’alimentation sert à maintenir la santé et à contrer les maladies. En général, nous devrions manger de petites quantités d’aliments à des heures régulières, en fonction de notre faim et de notre soif. Par ailleurs, les aliments possèdent des caractéristiques qui peuvent instaurer ou dissiper les déséquilibres.

Classification des alicaments
Aliments complets2Il existe plusieurs façons de classifier les aliments en MTC. Une d’elles est la saveur. Chaque aliment possède une saveur spécifique qui entre en résonance avec un organe précis (le piquant avec les Poumons, le salé avec les Reins, l’acide avec le Foie, l’amertume avec le Cœur et le sucré ou le neutre avec la Rate). Qualifiée d’«affinité», cette résonance aux propriétés naturelles des aliments agit comme agent de guérison. Par exemple, les aliments acides, comme le vinaigre et les agrumes, sont associés au Foie. Les aliments salés, comme le céleri et les algues, sont associés aux Reins. Les aliments amers, comme les légumes à grandes feuilles vert foncé et le melon amer, sont associés au Cœur. Les aliments sucrés, comme le yam et le thon, sont associés à la Rate. Et les aliments piquants, comme l’ail et l’oignon, sont associés aux Poumons. Le tofu est aussi associé aux Poumons à cause de sa couleur blanche et à la Rate à cause de sa saveur neutre.

Dans mes stages de Qi Gong, après avoir établi le bilan énergétique des participants, je fais toujours des recommandations d’ordre alimentaire en fonction de ce dernier. Si une personne a le Foie faible, par exemple, je lui recommande pour le tonifier de consommer davantage d’aliments acides, comme le citron. Les proportions des alicaments attribués aux divers organes sont déterminées en fonction des forces et des faiblesses respectives des cinq organes, ainsi que du rapport entre eux (pour plus de détails, voir exemple de Bilan énergétique personnalisé dans mon dernier bulletin en cliquant ici).

En plus de pouvoir être classés par saveur, les aliments peuvent aussi l’être par la température : chaud, tiède, neutre, frais ou froid. Cette classification ne renvoie pas à la température thermique, mais à la qualité énergétique intrinsèque de l’aliment. Ainsi, l’orge, la laitue, la tomate et le canard sont froids ou frais de nature, alors que la citrouille, le gingembre, les oignons et le poulet sont chauds ou tièdes. Si nous sommes en santé et forts, nous sommes plus à même de supporter les aliments chauds et froids. Mais si nous sommes malades ou faibles, les aliments tièdes ou frais nous conviennent mieux, entre autres la soupe au poulet ou le jus d’orange.

Si une personne qui me consulte a une forte fièvre, je lui suggère de ne pas manger d’aliments chauds ou épicés, comme les clous de girofle, le café ou le poivre de Cayenne, qui ne feraient qu’aggraver ses symptômes. Par contre, si elle a froid, je lui suggère de consommer davantage d’aliments épicés, entre autres de la cannelle, du gingembre, etc.

Et on peut également classer les aliments par l'odeur et par le mode de cuisson (Frire, Mijoter, Bouillir, Étuver et Sauter), entre autres. En effet, chose qui est tout à fait inconnue dans le monde occidental, le mode de cuisson tonifie les divers organes. Frire tonifie le Cœur, mijoter tonifie la Rate, bouillir tonifie les Poumons, étuver tonifie les Reins et sauter tonifie le Foie. Vous trouverez toutes les correspondances pertinentes dans le synopsis de chaque élément, avant les recettes, et dans les recettes quand c’est pertinent.

p0310823-resize-resize.JPGUne autre chose à considérer pour maintenir l’équilibre dans l’alimentation, ce sont le climat et les saisons. Les aliments frais, comme les fruits et les légumes crus, le tofu et le riz peuvent être consommés quand il fait chaud pour éliminer la chaleur interne excessive. Les aliments chauds, comme les légumes racines, l’agneau, ainsi que le beurre et la crème peuvent être consommés quand il fait froid.

En Chine, les paysans chinois modifient naturellement leur alimentation en fonction des saisons et de leur degré d’activité. En raison du prix des traitements et de la distance qui les sépare de l’hôpital, ils ne consultent généralement pas de médecin, mais se contentent de mettre en pratique les mesures de soins personnels mises de l’avant par la MTC. Ainsi, ils régulent leur alimentation sur leurs activités: quand ils entrent en période de plantation ou de récolte et qu’ils savent qu’ils ont besoin d’énergie pour accomplir une journée de travail ardu, ils mangent davantage. En général, pendant ces périodes, ils égorgent un cochon et le salent pour conserver la viande durant les semaines à venir. Ensuite, pendant les saisons où les champs demandent moins de travail, ils réduisent leur consommation alimentaire. Ils ingèrent alors du congee (porridge de riz) pour le petit-déjeuner, accompagné de quelques légumes marinés, au lieu de prendre du riz frit au porc et aux œufs, plus consistant.

La saison dans l’année et les déséquilibres sous-jacents à nos symptômes et à notre constitution sont autant de facteurs qui déterminent les aliments à consommer de façon thérapeutique. Quand nous comprenons l’alimentation sous cet angle, nous pouvons inclure ou exclure des aliments de notre alimentation afin de prévenir la maladie et de maintenir la santé.

5 ÉLÉMENTS : CORRESPONDANCES, TABLEAUX ALIMENTAIRES ET RECETTESAFFICHE-low-res.jpg
Dans mon ouvrage, grâce à une fiche synoptique, j'aborde les cinq éléments en fournissant pour chaque élément une multitude de renseignements d’ordre général ou précis (couleurs, saveurs, températures, morphologie, pathologies, etc.), ainsi qu'un tableau des aliments. Ensuite, je donne des recettes correspondant à chaque élément. Il est entendu ici que les aliments doivent être aussi naturels (biologiques) et complets que possible, qu’ils ne sont ni raffinés ni dénaturés, et qu’ils comportent peu ou pas de viande. En travaillant à l’harmonie personnelle, nous œuvrons pour l’harmonie de notre planète.

Selon la MTC cependant, tous les aliments sont bons parce qu’ils ont une valeur thérapeutique intrinsèque, viande et poissons y compris. Par contre, le choix revient à chacun de choisir de manger viande, poisson, tofu, fromage, etc. Seul l’excès est nocif. Mais dans cet ouvrage, j’ai presque uniquement axé mes choix sur des recettes végétariennes à saveur méditerranéenne. Cependant, j’ai tout de même inclus quelques recettes comportant des protéines animales (viande et poisson) pour donner le choix aux lecteurs. Je voudrais également ajouter que, puisque les plats sont souvent composés de plusieurs ingrédients, ils tombent donc sous plusieurs éléments et tonifient donc simultanément plusieurs organes. Ce qui est un grand avantage pour celui ou celle qui cuisine!!

Dans toutes les recettes et après chacun des ingrédients mentionnés pour réaliser la recette, j’ai indiqué entre parenthèses et en caractère gras (coloré quand la recette tombe sous l'élément qui lui correspond), les organes que chaque ingrédient tonifie, par exemple :

● Citron (Foie)
● Amande (Poumons)
● Algues (Reins)
● Patate douce (Rate)
● Blé (Cœur)


Comment déterminer l’état énergétique de nos organes
Comment déterminer nos besoins alimentaires réels en fonction de notre état énergétique réel? Et comment déterminer notre état énergétique réel, celui qui fait partie de nous et nous suivra toute la vie?

Exemple-Bulletin-2013.pngPour déterminer les aliments qui sont pertinents à notre état énergétique, il faut qu’un praticien en MTC établisse un diagnostic et recommande des aliments selon l’état de fonctionnement des complexes d’organes.

C’est ce que je fais dans mes stages de Qi Gong grâce au Bilan énergétique personnalisé (voir exemple de Bilan énergétique personnalisé dans mon bulletin Décembre 2013-Janvier 2014 en cliquant ici), qui donne visuellement le portrait énergétique de la personne avec ses forces et ses faiblesses organiques, et qui permet ensuite de choisir le pourcentage d’aliments à attribuer aux divers organes. Pour choisir ces aliments, je fournis une explication très détaillée avec, à l’appui, des tableaux exhaustifs d'aliments.

La transition entre alimentation déséquilibrée et alimentation équilibrée doit se faire de façon graduelle. La médecine chinoise ne recommande pas une enfilade de régimes qui préconisent ce que nous pouvons manger ou pas. Elle cherche avant tout à rétablir l’équilibre dans le corps afin que nous puissions consommer en modération toute une variété d’aliments, et ce, en fonction de notre propre constitution, des facteurs climatiques et de notre santé dans le moment.

Selon la cosmogonie chinoise et la MTC, nos forces et nos faiblesses organiques (et de caractère par conséquent) sont déterminées dès le moment de la conception. Les énergies vibratoires présentes dans l’univers au moment où l’ovule et le spermatozoïde entrent en contact sont les énergies qui viennent alimenter le fœtus et faire de la personne en devenir ce qu’elle sera pour toute sa vie. Selon que telle ou telle énergie sera présente ou pas dans le cosmos, les organes seront plus ou moins forts. Donc, le Bilan énergétique personnalisé permettra de trouver les forces et les faiblesses de constitution et de caractère telles qu’elles ont été déterminées dès le moment de la conception. Je dis bien conception et non pas naissance.

En déterminant ainsi l’état énergétique de vos organes grâce au bilan, c’est-à-dire vos forces et faiblesses organiques, vous pourrez déterminer le pourcentage d’alicaments à attribuer à chaque élément-organe. Cliquez ici si vous désirez un bilan.

LES SAVEURS MÉDITERRANÉENNES...

 Je n'en dirai pas trop à ce sujet, si ce n'est pour mentionner certains ingrédients que vous connaissez déjà j'en suis sûre : huile d'olive, ail, herbes aromatiques, épices, etc. Sans oublier les modes et traditions culinaires du pourtour de la Méditerranée.      Mes-images-2-6500.JPG               

huile-olive-2.jpg
                                              

 

 

 

 

 

 

Pour plus de détails sur les exercices de QI Gong et autres, voir mes DVD et mes e-books sur mon site

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Articles
commenter cet article
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 10:40

yin-yang.jpgVieille de plusieurs milliers d'années, la Médecine traditionnelle chinoise (MTC) est un « système », c'est-à-dire un ensemble de théories (explications) et de pratiques (techniques) concernant l'humain et sa santé. Sa relative complexité, pour les Occidentaux, tient surtout aux faits suivants :

● Elle possède sa propre base philosophique et symbolique.
● Elle considère que le corps, le cœur et l'esprit forment un tout.
● Elle s'est élaborée non pas en disséquant des morts, mais en observant des vivants. Par conséquent, elle ne considère rien comme statique.
● Elle envisage les phénomènes non pas comme tels, mais en fonction de leurs relations. Par conséquent, la santé d'un organe ou d'une personne dépend de multiples facteurs, qui sont tous reliés.
● Elle utilise de nombreux termes usuels dans des sens différents que ceux qu'on connaît habituellement en Occident.
Pour assurer le bien-être des humains, la MTC a recours à 5 pratiques principales.

● L’acupuncture
● La pharmacopée chinoise (herbes médicinales)
● L’alimentation taoïste
● Le massage Tui Na
● Les exercices énergétiques (Qi Gong et Tai-chi)

Les personnes formées aux 5 pratiques portent le titre de docteur en médecine chinoise. Quand elles sont seulement formées à l'une ou à quelques-unes de ces pratiques, elles portent un titre spécifique, par exemple acupuncteur, herboriste, etc.

Si la Médecine traditionnelle chinoise a comme premier objectif d'entretenir la santé et de prévenir les maladies, elle permet aussi de soigner la plupart des problèmes de santé (ponctuels ou chroniques), entre autres les troubles cutanés, musculo-squelettiques, neurologiques, digestifs, respiratoires, génitaux, hormonaux, de même que certaines infections et certains problèmes émotifs.

Synopsis des divers éléments de la MTC
Voici une synthèse des principaux fondements théoriques - il y en a des dizaines d'autres - sur lesquels se basent la MTC et chacune de ses pratiques.

L'harmonie
La Médecine traditionnelle chinoise vise d'abord à maintenir l'harmonie de l'énergie à l'intérieur du corps ainsi qu'entre le corps et le monde extérieur. La santé est liée à la capacité de l'organisme à maintenir la dynamique nécessaire lui permettant d'affronter les agressions. En contrepartie, la maladie se manifeste lorsque l'organisme a perdu cette capacité.

Chaque individu possède une constitution particulière où les différents éléments interagissent, selon un équilibre qui lui est propre. C'est ce qu'on appelle le terrain. Chez deux personnes, un même symptôme (mal de tête ou difficulté à digérer, par exemple) ne relève pas, a priori, d'une même cause, mais d'un déséquilibre propre à chacune d’elles.

Pour que la santé se maintienne, l'harmonie doit prévaloir dans chacun des éléments de l'ensemble, ainsi qu’entre les différents éléments, et ce, sur tous les plans : dans chacun des organes de l'individu, et entre ces organes; dans l'individu, et entre l'individu et son environnement. La MTC ne traite pas les symptômes (comme le ferait la médecine mécaniste), mais la personne, de façon globale.

L'élément fondamental : le Qi
Selon la vision chinoise, qui est à la fois symbolique et pratique, tout dans l'univers est mû par une force fondamentale, une énergie appelée Qi (prononcé tchi). C'est ce Qi qui fait circuler les électrons dans les atomes. Il permet aux cellules de se multiplier, aux plantes et aux êtres vivants de croître. Il anime aussi le mouvement du vent et des astres. On ne peut ni le voir ni le toucher, mais, comme c’est le cas pour l'électricité, on peut en percevoir les effets. Chez l'humain, le Qi gère aussi bien les fonctions du corps que celles de l'esprit, qui en sont toutes des manifestations : marcher, digérer, penser et ressentir.

Ce flux énergétique continu circule dans tout le corps au moyen d’un réseau immatériel, mais précis, de voies appelées méridiens. Le long de ces méridiens, il y a des points cutanés (en fait des puits), appelés points d'acupuncture, d’où l’on peut régulariser le débit du flot de l'énergie.

Lorsque le Qi circule bien et en quantité suffisante, l'organisme est en santé, la pensée, claire et les réflexes, vifs. Lorsqu'il stagne, est contraint ou bloqué, on se sent faible, lourd et sans vitalité. Le Qi peut être perturbé par plusieurs facteurs, internes ou externes (voir Causes des maladies ci-dessous).

Les deux pôles : le Yin et le Yang
Pour les Taoïstes, l'équilibre n'est jamais statique, mais  en constant mouvement entre les deux forces opposées, complémentaires et interdépendantes que sont le Yin et le Yang (représentées dans le symbole dynamique noir-Yin-matière et blanc-Yang-lumière du Tao).

Le Yin représente les forces de type passif, intériorisées : obscurité, froid, profondeur, humidité, etc. Le Yang désigne les forces de type actif, extériorisées : lumière, chaleur, surface, sécheresse, etc. Comme le jardin qui a autant besoin de la pluie (Yin) que du soleil (Yang), tous les organismes ont besoin de ces deux forces. Le Yin et le Yang sont toujours en relation dynamique : lorsque l'un croît, l'autre décroît. Dans tous les cycles naturels, le Yin et le Yang se succèdent sans cesse, comme le jour succède à la nuit, l'action au repos, l'inspiration à l'expiration et vice-versa.

Chez un individu en bonne santé, les mouvements du Yin et du Yang sont harmonieux. Mais quand l'un vient à faiblir ou à manquer, l'autre prend le dessus et se manifeste par les symptômes qui lui sont propres. Un manque de Yang, par exemple, se traduit par un teint pâle, de la frilosité, des selles molles (pâleur, froideur, mollesse étant des caractéristiques Yin).

Mentionnons que, selon la pensée chinoise, les principes du Yin et du Yang se retrouvent tant dans la nature (eau-feu, nuit-jour, contraction-expansion, etc.), que dans l'anatomie (interne-externe, Foie-Coeur, gauche-droite, etc.) et dans la physiologie (femme-homme, structure-fonction, descente-montée, etc.).

Il importe également de savoir que, pour la MTC, les organes et les éléments représentent des phénomènes qui dépassent la seule fonction qu'on leur reconnaît dans l'anatomie et la pensée occidentale. C'est pour cette raison qu'ils sont écrits avec une majuscule.

Les cinq éléments (ou mouvements) : Métal, Bois, Terre, Feu, Eau
Dans quelque phénomène que ce soit, l'alternance entre l'état Yin et l'état Yang ne se fait pas instantanément, mais par unprocessus constant de transformation. Les Chinois ont déterminé 5 phases-clés (appelées mouvements) de ce processus. Chacun des 5 mouvements possède sa propre énergie de croissance ou de décroissance; il porte aussi le nom d'un élément. Quand un phénomène quitte le Yin pour entrer dans le Yang, c'est le mouvement de la naissance, de l'aube, du printemps, de l'éveil, identifié par le Bois. Au sommet du Yang, c'est l'entrée dans l'âge adulte (Feu). Puis, viennent le mûrissement (Terre) et le vieillissement (Métal). Avec la mort (Eau), le phénomène se retrouve de nouveau dans le Yin.

Les 5 éléments-mouvements se donnent vie dans un ordre précis, selon le principe d'engendrement : l'Eau engendre le Bois, qui engendre le Feu, qui engendre la Terre, qui engendre le Métal, qui engendre l'Eau. Quant au principe de contrôle, il fonctionne dans le même sens, mais non linéairement : l'Eau contrôle le Feu, qui contrôle le Métal, qui contrôle le Bois, qui contrôle la Terre, qui contrôle l'Eau. Il existe également un principe de contre-contrôle selon lequel un élément qui est en excès peut contrôler celui qui le précède. Ensemble, les cycles d'engendrement, de contrôle et de contre-contrôle forment un système équilibré. On s'en sert pour classifier tout phénomène naturel, mais aussi pour étudier les tissus humains et les relations des éléments entre eux.

La théorie des 5 mouvements s'applique également au tempérament d'une personne, à sa dynamique comportementale propre. Les tempéraments Bois, par exemple, possèdent une énergie expansive et sont stimulés par le défi et l'action. Ils sont nourris par les types Eau, et sont nourrissants pour les types Feu. Par contre, ils entrent facilement en conflit avec les types Terre et Métal. Comme c'est le cas dans tout autre système de classification des tempéraments, aucun individu ne correspond à un type pur. Il est un peu de chacun, dans un équilibre particulier, avec une prédominance plus ou moins accentuée. Pour connaître votre «tempérament chinois», faites votre Bilan énergétique personnalisé, qui, en plus de votre élément, vous donnera les divers aliments qui correspondent à vos besoins réels (selon vos manques).

Selon la MTC, le corps renferme les Organes (Reins, Foie, Cœur, Rate et Poumons), les Entrailles (Vessie, Vésicule biliaire, Petit intestin, Estomac et Gros Intestin), et les 5 « substances vitales ».

Les Organes
Il y a 5 Organes, chacun correspondant à un élément (ou mouvement) : Foie (Bois), Coeur (Feu), Rate (Terre), Poumon (Métal) et Rein (Eau). Ces viscères « pleins », de nature Yin, ont pour rôle, ensemble, de produire, transformer et emmagasiner l'énergie, le Sang, les Liquides organiques, le Jing et le Shen. Par ailleurs, chacun de ces organes joue aussi des rôles spécifiques : par exemple, abriter l'esprit pour le Cœur ou faire monter le « Yang pur » pour la Rate.

BEP-pour-bulletin_resize.jpg

Les Entrailles
Il y a cinq entrailles :Vésicule biliaire (Bois), Intestin grêle (Feu), Estomac (Terre), Gros Intestin (Métal), Vessie (Eau). De nature Yang, ces Viscères « creux » ont pour rôle conjoint de recevoir, transformer et excréter les liquides. Les Entrailles possèdent également des rôles spécifiques (l'Intestin grêle « sépare le pur de l’impur »).

Les cinq substances vitales
Parmi ces 5 substances, les 3 premières sont immatérielles et qualifiées de Trois Trésors. Tout d'abord, il y a le Shen, qui est la conscience organisatrice, l'esprit créateur individuel, qui joue un rôle prépondérant dans la santé mentale. Il y a ensuite, le Qi, puis le Jing, l'essence, c'est-à-dire les caractéristiques propres à chaque être vivant. Une certaine quantité de Jing, limitée et non renouvelable, nous est transmise par les parents : c'est le Jing inné, le capital vital de l'espèce. Par contre, l'air et l'alimentation nous fournissent le Jing acquis, qui permet d'entretenir le Jing inné.

Aux Trois Trésors s'ajoutent 2 substances matérielles, soit le Sang et les Liquides organiques, qui nourrissent et humidifient tous les tissus et organes.

Les causes des maladies en MTC
La plupart du temps, la MTC tente de circonscrire les causes des maladies en qualifiant les types de déséquilibres (Vide, Excès, Stagnation, etc.), et en déterminant quels Viscères ou quelles fonctions ils touchent. Les causes peuvent être externes (symbolisées par des conditions climatiques), internes (surtout de nature émotive) ou autres.

Les 5 causes externes sont le Vent, le Froid, l'Humidité, la Chaleur et la Sécheresse. Ces conditions climatiques sont cause de maladies lorsqu'elles sont excessives ou lorsque l'organisme est trop faible pour les endurer. Elles attaquent alors par la bouche, le nez ou les voies cutanées. Le Vent et le Froid combinés, par exemple, peuvent provoquer des éternuements, de la fièvre, des raideurs musculaires, etc. Bien sûr, si on dit qu'une maladie est causée par un Feu du Foie par exemple, ça ne signifie pas que le Foie est physiquement plus chaud, mais qu'il est exagérément actif, qu'il prend trop de place, qu'il « surchauffe ».

Les 7 causes internes sont la Colère, le Chagrin, la Tristesse, la Frayeur, la Joie, le Souci et la Peur. En effet, selon la MTC, les facteurs émotionnels influencent fortement la santé. Chaque émotion blesse l'Organe auquel elle est associée. À titre d’exemple, la Colère blesse le Foie; et la Peur, les Reins.

Les autres causes sont toutes celles qui ne concernent ni les facteurs climatiques ni les émotions. Ce sont :
- une constitution faible;
- le surmenage;
- une vie sexuelle excessive ou frustrée;
- les blessures et les accidents;
- les parasites et les poisons;
- l'alimentation (un manque d'équilibre dans l'hygiène alimentaire).

Les modes de diagnostic en Médecine traditionnelle chinoise
Le praticien en MTC cherche non pas à poser un diagnostic, mais à percevoir les perturbations susceptibles de mener à une disharmonie. C’est seulement en observant ces perturbations qu'il peut observer leurs manifestations. Le praticien procède donc par observations, questions et palpations.

Observations. Le praticien en MTC observe le teint, les yeux, les ongles, les cheveux, la respiration, l’haleine, le son de la voix, l’état émotif, les selles et autres excrétions, etc. Pour lui, la langue est une source majeure de renseignements, tant par son volume, sa forme, sa couleur, sa texture, que par les caractéristiques de l'enduit blanchâtre qui la recouvre.

Questions. Le praticien questionne le patient sur ses malaises, ses antécédents familiaux, son sommeil, son appétit, etc.

Palpations. Le praticien vérifie la texture, l’humidité, la température et l’élasticité de la peau; le tonus musculaire, l’excitabilité des tissus, etc. Le pouls est également un mode de diagnostic fondamental, car il permet d’examiner l’état du Qi. En effet, c'est grâce à la force du Qi que le sang circule. Avec 3 doigts, le praticien prend 3 pouls différents sur l'artère de chacun des poignets. Le premier pouls donne de l'information sur la poitrine, le deuxième sur le haut de l'abdomen, le troisième sur le bas de l'abdomen. Au poignet gauche correspondent les organes Yin et au poignet droit, les organes Yang. Différentes caractéristiques, dont certaines peuvent se combiner, sont attribuées aux pouls (rapide, flottant, percutant, faible, vigoureux, fluide, noyé, etc.), chacune étant un indice.

Pour interpréter les données, le praticien doit se référer aux 8 principes directeurs, Yin-Yang, Chaud-Froid, Vide-Excès, Intérieur-Extérieur, qui lui permettront de déterminer les caractéristiques (état, qualité, situation) du Qi dans le corps et par conséquent, de prescrire le ou les traitements les plus appropriés: changement de diète, traitement d’acupuncture ou pratique d’exercices de Qi Gong, par exemple.

Applications thérapeutiques de la Médecine traditionnelle chinoise
Un examen exhaustif de la littérature scientifique montre bien que la Médecine traditionnelle chinoise, bien que différente du système médical occidental, est un système de santé cohérent à part entière. De nombreuses recherches cliniques spécifiques, de qualité variable, au sujet des applications thérapeutiques particulières de chacune des branches de la MTC (acupuncture, diététique chinoise, massage Tui Na, pharmacopée chinoise et exercices énergétiques – tai-chi et Qi Gong) ont été effectuées. Les problèmes les plus souvent évalués sont layin-et-yang-chats_resize.jpg constipation, le diabète de type, la démence, le trouble de déficit de l’attention, l’épilepsie, les maladies cardio-vasculaires, l’endométriose, la dépression et le syndrome de l'intestin irritable.

Conclusion
L'être humain est un tout complexe. Le maintien de son équilibre repose sur un mode de vie sain, tant psychologique que physiologique, mais dépend aussi de nombreux autres facteurs. Comme l'enseignent les philosophies orientales depuis des millénaires, tout, dans l'univers, est inter-relié. La Médecine traditionnelle chinoise est une façon de voir l'univers et ses interrelations. Elle peut devenir un outil pour mieux se connaître. Et, qui sait, aider à atteindre cette harmonie à laquelle l’être humain aspire.

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Articles
commenter cet article
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 16:07

Dans toutes les pratiques de chi kung (Qi Gong), il y a deux éléments essentiels à bien assimiler pour que les exercices soient vraiment et profondément bénéfiques : le sourire intérieur et la posture du corps.
Commençons par le Sourire intérieur...

BouddhaMF.jpgAvez-vous déjà remarqué les yeux et les sourcils allongés des bouddhas, ainsi que leur sourire ? Ce n'est pas un hasard si les bouddhas sont toujours représentés ainsi, car il représente leur état méditatif intériorisé. En fait, le sourire commence dans les yeux... et finit sur les lèvres. Quand on fixe l’attention entre les deux yeux et qu’on y laisse entrer la lumière dorée du soleil, de la vie, de l’amour, une belle lumière blanche vient s’étaler sur le front. À chaque inspiration, le lumière entre et vient nous illuminer de l’intérieur. Nous pouvons aussi visualiser un soleil radieux devant nous et la même chose se produit.
Quand la lumière descend du front vers nos yeux, le sourire s’installe dans les yeux. Et quand il est dans les yeux, les commissures des lèvres remontent automatiquement et le sourire s’installe aussi sur les lèvres. Le Sourire intérieur (méditation ou attitude en général) est un vecteur de transformation alchimique interne.

Le sourire intérieur...
... apporte la lumière dans le cerveau et le palais de cristal, donc dans les glandes endocrines, qui sont les régulateurs de nombre de choses dans le corps, entre autres l’humeur, la température, la joie de vivre).
... apporte la lumière dans les cellules, les organes, les entrailles.
... apporte la joie, la vitalité et la vie dans les cellules.
... nous illumine de l’intérieur.
.. remonte tout, y compris les organes (et le moral !). Essayez de faire la moue et vous sentirez que tout tombe à l’intérieur.
... transforme le stress et toute autre émotion négative en vitalité et fait de la place pour les vertus, ou émotions dites positives.
... défait les blocages énergétiques.
... amène santé, bonheur et longévité.

En se souriant, on s’offre à soi-même un nectar d’amour sincère et de générosité Le sourire intérieur est meilleur que n’importe quel antidépresseur même quand on est déprimé.
La méditation du Sourire intérieur qui figure sur mon CD et mon DVD TAO détaille en 30 minutes cette méditation qui est essentielle à la pratique du Qi Gong.

Mes-images-2-1036_resize.jpgEnsuite, la posture...
Le deuxième élément est la structure corporelle, la posture. Quand on est debout, il est important que le corps ait une structure bien alignée, forte et connectée. C’est ce qui permet à l’énergie de bien circuler. Si la posture est mauvaise, par exemple si votre dos est cambré ou que votre menton est tendu vers l’avant, l’énergie ne circule pas bien et les organes et centres énergétiques ne sont pas bien approvisionnés en énergie. La position de base de tous les arts martiaux est celle de l’arbre (ou celle appelée Wu Chi) et comporte plusieurs points importants. Dans cette position, on peut faire de nombreuses méditations et respirations.



Il y a plusieurs points importants à vérifier pour prendre une bonne position.
1 Les pieds sont parallèles (femmes : largeur des hanches - extérieur - ou des épaules pour les hommes).
2 Les gros orteils sont légèrement rentrés.
3 Le poids du corps est réparti sur neuf points d’appui (cinq orteils, talon, côté extérieur du pied, deux points en-dessous du gros et du petit orteils).
4 Sentez la poussée du talon sur la terre et celle de la terre sur le talon (contre-force).
5 Agrippez légèrement le sol avec vos orteils.
6 Déverrouillez légèrement les genoux et poussez-les vers les côtés (ouvrez-les) tout en maintenant la position des orteils et du pied. Assurez-vous que les genoux sont alignés sur les chevilles (il ne s'agit pas de plier les genoux car alors ce serait les muscles du dessus des cuisses qui travailleraient, alors que nous voulons que ce soient les tendons qui assurent la structure). Les tendons s’enroulent et se tendent autour des os, ce qui donne une sensation de bonne tenue du corps.
7 Ouvrez les kuas (aines) et laissez tomber le coccyx en le rentrant un peu.
8 Rentrez le menton.
9 Pour les bras : on doit embrasser un arbre, bras en cercle devant soi, coudes vers le bas et épaules détendues. Dans cette position vous devez sentir la connexion avec un point situé entre les deux omoplates (Point du Vent ou Point des ailes), pour que la structure soit bien alignée. Il y a aussi la position Wu Chi, dans laquelle les bras sont dirigés vers le bas, paumes tournées vers la Terre et connectées à elle pour en absorber l’énergie. Les poignets sont un peu fléchis mais pas cassés. La posture est relax mais dynamique.
10 Rentrez un peu la poitrine et baissez les épaules.
Toutes les parties du corps doivent être connectées et ne former qu’un bloc.

Ces deux éléments constituent les fondements de la pratique du Qi Gong et doivent y être intégrés pour que les exercices soient vraiment efficaces. Pour plus de détails, voir mes DVD et mes e-books sur mon site.

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Articles
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 10:23

53027550_p.jpgOn dirait que depuis quelques temps, les champs de guérison se resserrent, du moins pour moi mais je sais aussi que c'est le cas pour beaucoup d'autres personnes, dans une direction quantique, dans une direction qui se situe dans le champ de l'information (voir le livre Biologie des croyances de Bruce Lipton que j'ai traduit), dans le champ des quantas. (Je vous conseille aussi la lecture du livre Un monde de conscience, de Peggy Dubro, traduit, bon vous aurez deviné par qui!)

Avant d'aller dans le détail des techniques que je veux vous présenter, je pense qu'il serait bon d'avoir un peu une idée de ce qu'est la physique quantique (le texte qui suit est tiré du livre d'Ervin Laszlo, Science et champ akashique, que j'ai aussi traduit).

LA PHYSIQUE QUANTIQUE
Au cours du XXe et du XXIe siècles, la physique quantique, c’est-à-dire la physique de l’infini petit de la réalité physique, dépasse toute imagination sur le plan de l’étrange. En effet, les découvertes indiquent que les plus petites unités identifiables de matière, de force et de lumière sont en fait constituées d’énergie. Elles ne sont cependant pas constituées d’un flot continu d’énergie, mais plutôt de paquets d’énergie connus sous le nom de «quanta». Ces paquets d’énergie ne sont pas matériels, bien qu’ils possèdent des propriétés apparentées à la matière, comme la masse, la gravitation et l’inertie. Ils ont l’apparence d’objets mais ne sont cependant pas des objets dans le sens ordinaire du terme : ils sont aussi bien des particules que des ondes. Lorsqu’on mesure une de leurs propriétés, les autres ne peuvent plus être observées ni mesurées. Et ces quanta sont instantanément et non-énergétiquement reliés les uns aux autres, peu importe la distance les séparant. Au niveau quantique, la réalité est étrange et non localisée : l’univers tout entier est donc un réseau d’interconnexion spatio-temporelle.

LE MONDE BIZARRE DES QUANTA
● À leur état vierge, les quanta ne sont pas en un seul lieu à la fois. En effet, chaque quantum est aussi bien «ici» que «là» et, dans un certain sens, partout dans l’espace et le temps.
● Avant d’être observés ou mesurés, les quanta ne possèdent aucune caractéristique définie. Ils existent plutôt simultanément en plusieurs états. Ces états, qui ne sont en fait pas réels comme tels, mais potentiels, sont les états que les quanta peuvent prendre quand ils sont observés ou mesurés. (C’est un peu comme si l’observateur ou l’instrument de mesure allaient repêcher les quanta dans une mer de possibles. Lorsqu’un quantum est extrait de cette mer, la «bête virtuelle» devient réelle. Mais on ne peut jamais savoir d’avance laquelle des «bêtes réelles» il deviendra à partir de toutes celles qu’il peut devenir. On dirait qu’il choisit ses états réels à son gré.)
● Même quand le quantum a adopté un ensemble d’états réels, il ne nous permet pas d’observer ni de mesurer tous ses états en même temps : lorsque nous mesurons un de ses états (par exemple la position ou l’énergie), un autre état devient flou (comme la vitesse de son mouvement ou la durée de son observation).
● Les quanta sont extrêmement sociables. En effet, une fois qu’ils sont dans le même état, ils restent liés peu importe la distance les séparant. Lorsqu’un quantum anciennement lié à un autre quantum est soumis à l’observation ou à la mesure, il choisit son état propre et son jumeau en fait de même, sauf qu’il ne le fait pas délibérément. Il le fait en fonction du choix de son jumeau. Il choisit toujours un état complémentaire, jamais le même que celui de l’autre quantum.
● Dans un système complexe (entre autres la mise en place d’une expérience), les quanta présentent les mêmes «comportements sociables». Si nous mesurons l’un d’entre eux dans le système, les autres deviennent « réels » aussi (c’est-à-dire similaires à un objet commun). Chose encore plus remarquable, si on crée une situation expérimentale au cours de laquelle un certain quantum peut être individuellement mesuré, tous les autres quanta deviennent «réels», même si l’expérience n’a pas lieu dans leur cas.

Ce qu'il faut retenir ici, c'est que L'UNIVERS TOUT ENTIER EST UN RÉSEAU D'INTERCONNEXION SPATIOTEMPORELLE. Tout est en lien immédiatement et plus rapidement qu'à la vitesse de la lumière. Et la pensée humaine n'est pas seulement étrangère à tout cela, elle est essentielle. L'expérience de la pratique du chi kung m'a toujours fait dire que cet art martial de la santé est de la physique quantique appliquée parce qu'il fait appel à l'intention (donc de l'information quantique) pour mobiliser l'énergie et la faire circuler. Rien qu'avec l'intention (et la pratique bien sûr!), je peux réussir à me faire bailler en dirigeant mon intention vers le point Vessie 1 (coin interne de l'oeil), qui est un point d'induction au sommeil.

Les quelques approches thérapeutiques que j'aimerais vous présenter ci-dessous (ainsi que les personnes qui les pratiquent, à la fin de chaque rubrique) sont très diverses. Je n'en choisirai que trois ici par soucis de concision: le réencodage de la matrice à l'aide de l'EFT, tel que mis au point par Karl Dawson et dont j'ai suivi la formation (et traduit le livre qui sort vers le 15 novembre 2012) dans l'intention de la pratiquer avec des gens, la chromothérapie ou thérapie avec le couleur lumière, telle qu'inventée par Peter Mandel, dont j'ai aussi suivi la formation tout comme mon amie Roshani qui, elle, la pratique avec des patients depuis 20 ans, et le système L.I.F.E. de thérapie quantique (Living Information Forms Energy, l'information vivante crée l'énergie), technologie hautement sophistiquée utilisée par Patrick Peroni depuis quelques années. (Voir à la fin du bulletin le programme de présentation de ces techniques au cours du week-end du 8-9 décembre en Provence, ainsi que de l'atelier de guérison spirituelle et chamanique avec Élisabeth Franck.)

1. Réencodage de la matrice à l'aide de l'EFT (Emotional Freedom Techniques)

Le réencodage de la matrice est fondé sur le concept que nous sommes tous reliés à un champ énergétiqueImage-Matrix-2.jpg unifié, que l’on appelle «champ morphique» ou «matrice». Ce concept fut mis de l’avant pour la première fois dans les années 1940 par le père de la théorie quantique, Max Planck. De nos jours, au XXIe siècle, ce concept a été vulgarisé par des films comme Le secret, What the Bleep Do We Know?! (Que savons-nous de la réalité?!) et, plus récemment, The Living Matrix (La matrice nouvelle), ainsi que par des ouvrages tels La divine matrice de Gregg Braden et L’univers informé (nouveau titre: Champ de la cohérence universelle) de Lynne McTaggart, que j'ai traduit.

Pour utiliser les techniques de réencodage de la matrice, il suffit d'avoir une connaissance de base de celle-ci. Point besoin d'avoir l'esprit scientifique ni d’être spécialisé en physique quantique pour utiliser ces techniques. En fait, vous pouvez procéder au réencodage de la matrice simplement en sachant que nous sommes tous reliés à un champ unifié d’énergie.

Tout ce qu’il suffit de comprendre pour pouvoir faire du réencodage matriciel, ce sont les principes suivants:

1. Nous sommes tous constitués d’une énergie qui vibre si rapidement qu’elle semble être de la matière solide.
2. Nous sommes reliés à un réseau énergétique qui nous unit tous les uns les autres, que l’on appelle matrice.
3. Nous émettons des pensées vers cette matrice qui attirent à nous des expériences correspondantes.
4. Nous pouvons modifier nos expériences en modifiant les images (traumatismes) qui se trouvent dans la matrice.

En plus du champ unifié d’énergie qui relie tous les êtres, il existe également des champs locaux d’énergie autour de notre corps qui non seulement façonnent notre forme physique, mais aussi nos comportements, nos coutumes et nos habitudes. Ces champs locaux différent de la matrice parce qu’ils nous sont propres. Cependant, ils sont en même temps des sous-champs appartenant à la matrice. Et ces champs influent sur notre réalité quotidienne. Les travaux du biologiste Rupert Sheldrake laissent entendre que tous les tissus, cellules, organes et organismes vivants possèdent leur propre champ, qu’il nomme «champs morphiques». Ces champs donnent à chaque espèce sa forme propre. Nous devons beaucoup à Sheldrake car ses travaux sont à l’origine d’un certain nombre de techniques du réencodage de la matrice.

Vu que les champs morphiques sont fondés sur la répétition, plus on les répète, plus ils se renforcent. Ils subissent l’influence de ce qui s’est passé auparavant par le biais d’un phénomène appelé «résonance morphique». Chaque cellule, organe ou espèce adopte une forme particulière en raison de sa résonance morphique avec des cellules, organes ou espèces semblables provenant du passé. En plus de façonner les formes, les champs façonnent également les schèmes sociologiques, les coutumes, le comportement et les habitudes mentales. Ces champs imposent des configurations rythmiques au système nerveux, ce qui touche les zones sensorielles et motrice du cerveau, ce qui a un impact sur le comportement. Alors, si vous vous comportez depuis longtemps d’une certaine façon, la résonance du champ est grande et son influence sur vous, puissante. Lorsque vous décidez consciemment que vous voulez effectuer un changement, que vous mettez toute votre énergie dans cette décision et que vous procédez effectivement au changement, vous commencez à vous syntoniser sur un nouveau champ, un champ contraire en quelque sorte.

Le défi de changer un comportement avec la volonté uniquement est immense parce que la volonté émane du conscient et que le conscient ne peut pas l’emporter sur l’inconscient, autrement dit les champs. En fait, ceux qui adhèrent à la théorie thérapeutique quantique croient que l’inconscient et les champs sont probablement une seule et même chose. Et c’est la raison pour laquelle les autres types de soins auxquels vous avez fait appel pour résoudre certains problèmes n’ont pas fonctionné, même des soins en psychologie énergétique. En résolvant le vieux traumatisme, vous avez certes cessé de vous syntoniser sur le vieux champ. Par contre, vous ne vous êtes peut-être pas encore syntonisé sur un nouveau champ. Résultat? Le nouveau comportement ne s’est pas fixé.

EFT.jpgLe réencodage de la matrice est donc une technique unique de nettoyage du champ qui vous aidera à vous syntoniser sur les nouveaux champs et à fixer ces derniers. Mais il faut aussi revenir aux traumatismes ayant déclenché les habitudes destructrices et éliminer l’énergie du passé qui vous maintient dans ce vieux comportement. Fondamentalement, cela revient à créer une nouvelle image de vous (dans l'hologramme qu'est le traumatisme) et à la fixer dans un nouveau champ plus rassérénant. Donc, une fois que vous avez changé d’images dans votre champ, votre point d’attraction d’origine commence à changer. Mais cela exige tout de même de passer à l’action pour que votre vie se transforme vraiment. Et ce réencodage s'effectue à l'aide des techniques de libération émotionnelle (EFT), par des tapotements sur des points d'acupuncture clé qui activent les déblocages énergétiques.

Par ailleurs, il est important de réaliser que tous les problèmes proviennent de traumatismes s'étant produit entre le moment de la conception et l'âge de six ans, et même avant, au cours de vies passées. Et que les comportements issus de ces traumatismes sont totalement inconscients, sinon nous ne les répéterions pas. Mais ils ont eu leur raison d'être, car la dissociation énergétique générée, l'hologramme, a servi à nous protéger à un moment de la vie où n'étions pas capables de faire autrement. Ces hologrammes représentent donc la réalité du moment où le traumatisme a eu lieu (fight ou le combat, flight ou la fuite, ou freeze ou on fige sur place) et, peu importe l'âge réel, nous avons encore 5 ans quand il s'agit de ce traumatisme.

Donc, en nous rappelant le traumatisme passé, en le modifiant et en envoyant le signal de cette modification dans le champ universel, nous transformons une image du passé et refaisons notre avenir. Le plus drôle, c'est que lorsqu'il y a résolution effective, le sujet oublie l'image traumatisante et le traumatisme ne comporte plus de charge. Je le sais, je l'ai fait!!! Impressionnant de ne plus pouvoir ramener à la mémoire quelque chose qui nous a marqué!!!!

Parce qu'il permet d'aller à la source et à l'origine des traumatismes inconscients, le réencodage de la matrice Annie-Fenouil.jpgpermet de comprendre et défaire les croyances négatives, de se débarrasser des dépendances, des allergies, des phobies, de problèmes relationnels, de comportements qui restreignent, de maladies bénignes ou graves, etc. C'est une technique époustouflante de simplicité et d'efficacité. Parfois avec une rapidité extrêmement surprenante.



(Annie Ollivier, 06-84-39-45-60, shantim66@sympatico.ca, consultation en personne et à distance avec skype)

2. La chromothérapie

«Nous savons aujourd'hui que l'homme est essentiellement un être de lumière... Nous sommes encore en train de comprendre pleinement la relation complexe qui existe entre la lumière et la vie, mais nous pouvons maintenant dire avec force, que la fonction de l'ensemble de notre métabolisme est dépendante de la lumière.» 
Peter Mandel

CercleChromatique.jpg«Chromo» veut dire couleur et «therap», servir ou soigner. La chromothérapie est donc la science qui utilise les couleurs du spectre lumineux pour rétablir l’équilibre physico-énergético-psychique dans le corps humain. Les 7 couleurs du spectre utilisées à la base par Peter Mandel (d'autres systèmes que celui de Peter Mandel, entre autres celui de Pierre van Obberghen en utilise 12) sont les suivantes: ORANGE,  ROUGE, JAUNE,  VERT, BLEU, TURQUOISE, VIOLET.

Couleurs primaires = rouge, bleu et jaune.

Couleurs secondaires = Mélange de couleurs primaires (rouge + bleu  = Violetbleu + jaune = vert, jaunerouge = orange)

La chromothérapie a toujours été utilisée par les humains, et ce depuis l'Antiquité, qui y ont toujours vu un moyen de soigner leurs maux. D'ailleurs, vous le savez, quand vous manquez de lumière, et bien, vous déprimez. C'est un exemple banal de l'importance de la lumière et de ses divers fréquences lumineuses.

Le Dr Fritz Albert Popp, biophysicien de réputation mondiale, a démontré que chaque cellule vivante émet un rayonnement de lumière très faible : les photons. Les énergies électromagnétiques (fréquences) des couleurs forment un système de communication entre les cellules, régulant ainsi tous les processus biophysiques du corps. À partir des travaux de Fritz Popp, en 1970, Peter Mandel, naturopathe et visionnaire allemand reconnu à travers le monde, crée cette méthode holistique appelée Farbpunktur en allemand ou «Colorpuncture» en anglais, «Color» pour couleur et «Puncture» venant d'acupuncture. Au lieu d’utiliser des aiguilles sur les points d’acupuncture, Peter Mandel a inventé un stylo lumineux pour diffuser la lumière. Chaque fréquence colorée VisageStylo.jpgémise sur un point d’acupuncture précis émet une vibration et transmet un message aux cellules du corps.

La plupart des maladies proviennent du stress sous diverses formes : frustration, insatisfaction, mécontentement, colère, etc. Donc, pour retrouver l'harmonie, il faut éliminer les toxines physiques et émotionnelles (blocages). La chromothérapie influe donc sur le mental, l'émotionnel, le physique et la psyché de l'individu. Elle travaille ainsi à la fois sur le «corps, l’âme et l’esprit».

Pour diagnostiquer quels sont les traitements à appliquer, on se sert entre autres de la machine Kirlian, inventée par le russe Semyon Kirlian. Cette machine crée un champ électromagnétique qui permet d’établir un bilan énergétique de santé sous forme de photo au début de la consultation et contient de précieuses informations sur la santé physique et psychologique de la personne.

Les divers traitements durent entre 1 h à 2 h et visent les éléments suivants : rééquilibrage des systèmes endocrinien et lymphatique, problèmes hormonaux, cycle menstruel, ménopause, insomnie, dépression, fatigue, Roshani.jpgmauvaise circulation, oedème, acidité gastrique, mauvaise digestion, choc émotionnel, détoxination, potentiel, chemin de vie, ligne de l’âme, traitement des conflits profonds (cancer, maladies dégénératives et auto-immunes), mémoires pré-natales, bardo, traumatismes profonds, vies antérieures, programme de l'âme, potentiel. Tous les traitements se font de façon holographique sur les trois niveaux du cerveau : reptilien, limbique et cortex.



Roshani, 06-15-34-74-21, mu.terre@gmail.com (consultation en personne)


3. Le système L.I.F.E, un système de bio-résonance et de bien-être

Le même concept selon lequel nous sommes tous reliés à un champ d'énergie (d'information) sert de fondement au Système LIFE, un système de bien-être et de bio-résonance. En effet, par le biais d'une vaste gamme de niveaux vibratoires, des plus denses aux plus subtils, cet outil d'une technologie hautement sophistiquée permet de réaliser un bilan complet (physiologique, énergétique, émotionnel, spirituel) de la personne, par émission et réception de signaux électromagnétiques spécifiques en communication avec son corps. C'est ce que l'on appelle la bio-résonance (biofeedback). Ce système qui peut effectuer jusqu'à 7000 tests en 6 minutes a été homologué par la CE en tant instrument médical de classe 2A (validé par une méthode en double aveugle) et approuvé par l'exigeante TUV allemande (organisme allemand de contrôle et de normalisation), ce qui en fait un garant de qualité et fiabilité.

Selon la physique quantique, la cellule révèle l'existence d'une communication intercellulaire qui dépend du fluxLIFE-System.jpg d'information provenant de l'univers quantique (Voir explications des quantas ci-dessus.) L'information cellulaire se propage à l'intérieur et à l'extérieur du corps humain par un phénomène de résonance et livre ainsi des indications précieuses sur l'état de santé global d'une personne, ainsi que sur l'état de tel ou tel tissu ou organe. Parce qu'il s'agit d'une méthode de soins holistiques, le système LIFE permet d'agir en profondeur en considérant l'Être dans son ensemble et donc en intégrant toutes ses dimensions, telles que mentionnées ci-dessus.

Le biofeedback stimule les mécanismes d'auto-guérison, d'autorégulation et d'immunité, entre autres. Ce système établit un pont entre les méthodes de soins traditionnelles et le monde des sciences quantiques et des arts énergétiques. Pour une démonstration, cliquez ici.

Le système LIFE est un bio-modulateur qui mesure les informations subtiles réagissant lors du test de réactivité électro-physiologique et qui renvoie les fréquences correctives nécessaires. Il peut réguler le corps entier en ciblant un zone précise du corps. Ce système permet de re-informer le champ vibratoire de chaque structure organique du corps : système immunitaire, neurovégétatif, endocrinien ou lymphatique par exemple. Et il transmet aussi les signatures fréquentielles de nombreuses vitamines, minéraux ou acides aminés, ainsi que celles de métaux lourds, toxines diverses ou parasites pour aider le corps à gérer leur élimination.

SessionLIFE.jpgLe système LIFE permet :

-d'identifier les déséquilibres
-de retrouver l'origine des problèmes
-de transmettre l'information correctrice
-de contrôler son intégration par le corps
-et d'y mémoriser l'information.

Il peut être appliqué pour les allergies, le système digestif, les systèmes respiratoire, circulatoire et nerveux, la tonification et régénération musculaires, les maux de dos, les maux dentaires, musculaires et vertébraux, les addictions, le stress émotionnel, la fatigue, l'anxiété, le découragement, la confiance en soi, les affects dépressifs, l'accélération des capacités de compréhension et de décision, la perte de mémoire et de concentration, vitamines, minéraux et acides aminés, ainsi que les métaux lourds et les vaccins. Il prévoit des programmes acupuncture et homéopathie. Évidemment, la présence du thérapeute professionnel et expérimenté est essentielle, car c'est lui qui donne un sens à tout cela et l'interprète pour le client.


Patrick.jpg






Patrick Péroni, 06-65-27-80-10, patrickperoni@gmail.com (consultation en personne et à distance)

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Articles
commenter cet article
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 18:55

Du point de vue taoïste, le mouvement naturel de l’énergie (chi) dans notre organisme est en fait le mouvement de notre souffle vital. Ce mouvement est gouverné par les principes du yin et du yang, principes qui correspondent à ceux de la polarité, aux charges négative et positive de l’électricité et du magnétisme. Ce mouvement s’effectue grâce à un réseau complexe de canaux énergétiques reliant entre eux divers sens, organes internes et centre énergétiques. L’énergie circule des zones ayant un grands potentiel électrique vers celles ayant un potentiel électrique moindre. La maladie et les malaises s’installent lorsque cette circulation est bloquée ou déséquilibrée. Les canaux énergétiques peuvent être ouverts ou rééquilibrés grâce à une variété de moyens : l’acupuncture, les plantes, le massage, la méditation, les mouvements et les postures, et bien entendu grâce à la respiration.

Selon les observations et découvertes faites par les maîtres taoïstes et les docteurs chinois, il existe 60 canaux majeurs, appelés aussi méridiens, dans le corps humain. Alors que certains de ces méridiens, les méridiens primaires, acheminent le souffle vital (notre force vitale) vers les divers organes et glandes du corps, d’autres méridiens, appelés méridiens psychiques, servent de réservoirs d’énergie qui relient entre eux les méridiens primaires et les sustentent. Afin de comprendre le pouvoir de la respiration naturelle du point de vue taoïste, il faut se pencher plus en détails sur les deux principaux méridiens psychiques : le vaisseau Gouverneur et le vaisseau Conception. Ce sont en effet ces deux canaux énergétiques qui relient entre eux les divers centres énergétiques du corps. Et ce sont ces divers centres qui absorbent et transforment l’énergie qui y circule, et qui fournissent aux autres méridiens l’énergie à être distribuée dans tout l’organisme.

Vaisseau Gouverneur et vaisseau Conception
Le vaisseau Gouverneur, un méridien yang, commence au périnée (entre l’anus et les organes génitaux), passe sur le coccyx et sur le sacrum avant de monter le long de la colonne vertébrale. Quand il arrive au crâne, il court sur la surface du cerveau jusqu’à la couronne, pour ensuite redescendre au milieu du visage (environ deux ou trois centimètres sous la surface de la peau) et finir en haut du palais, derrière les dents du haut. Le vaisseau Conception, un méridien yin, commence également au périnée, passe par dessus l’os pubien et monte le long du milieu du torse en passant par le nombril, le plexus solaire, le cœur et la gorge (environ deux ou trois centimètres sous la surface de la peau) et finit au bout de la langue. De façon générale, l’énergie monte le long du vaisseau Gouverneur et descend le long du vaisseau Conception. Mais elle peut aussi circuler dans le sens contraire. Le circuit énergétique est fermé lorsque le bout de la langue touche le palais. Ce circuit s’appelle « orbite microcosmique » ou « roue de vie » et constitue le fondement de l’alchimie taoïste, tant sur le plan de la santé que de la spiritualité.


Sensation directe de l’énergie
Bien que notre vie dépende de la circulation permanente de l’énergie dans ces deux vaisseaux, la quantité, la qualité et la circulation de cette énergie sont souvent plus réduites que le niveau élevé de santé et de vitalité qui est notre droit inné à la naissance. Du point de vue taoïste, ce n’est qu’en sentant directement cette énergie que nous pouvons corriger la situation. La connaissance de la circulation de l’énergie dans notre corps nous permet de comprendre facilement que l’orbite microcosmique doit être ouvert et doit rester actif afin de pouvoir accueillir le flot du chi et l’améliorer. Lorsque nous ne savons pas conserver, recycler et transformer notre force interne par ce circuit, notre consommation d’énergie devient aussi peu efficace qu’une voiture qui fait dix kilomètres avec dix litres d’essence. En pratiquant la méditation de l’orbite microcosmique, nous pouvons sentir notre chi circuler et localiser les blocages ou les points faibles sur son parcours et ainsi les corriger. Cela nous aide aussi à employer notre force vitale plus efficacement et à avoir un meilleur kilométrage interne.

La plupart des gens, s’ils sont honnêtes envers eux-mêmes, doivent admettre qu’ils sentent très peu non seulement leur force vitale, mais aussi les diverses parties de leur corps, comme le ventre, la poitrine, la tête et le dos. Lorsqu’ils sentent ces zones, c’est en général à cause d’une gêne, d’un mal de dos, d’une indigestion, d’un mal de tête, autant de signes qui indiquent que l’énergie est bloquée ou ne circule pas bien. Mais quand on travaille avec l’orbite microcosmique, on sent davantage toutes ces zones du corps, ainsi que les tensions qui peuvent s’y trouver. Qui plus est, notre conscience prend graduellement de l’expansion vers l’intérieur et nous recevons des impressions plus directes de notre corps à partir de l’intérieur, impressions qui sont en rapport avec les mouvements et les blocages de notre énergie vitale. En apprenant à faire l’expérience de l’orbite microcosmique directement par la sensation, celui-ci se manifeste comme un circuit constamment présent dans nos espaces intérieurs et nos centres énergétiques. Ce sont les impressions de la circulation de notre énergie dans ces espaces et ces centres qui permettent à une véritable transformation d’avoir lieu dans notre corps et notre psyché, transformation qui sous-tend notre santé et notre développement personnel.

Orbite-microcosmique.jpg
Points de l'Orbite microcosmique
Couronne - Point de la glande pinéale
Troisième œil - Point de la glande pituitaire
Gorge
Cœur
Plexus solaire
Nombril
Palais des ovaires (Palais du sperme)
Périnée
Sacrum
Point des reins
Point des surrénales (D 11)
Point opposé au cœur
Point opposé à la gorge (C 7)
Point du cervelet



EXERCICE

La façon dont est décrite ici la circulation du souffle vital est fondée sur la méditation de l’orbite microcosmique telle qu'enseignée par Mantak Chia, méditation qui jusqu’à récemment n’était transmise de maître à élève seulement une fois que l’élève avait fait preuve d’un haut niveau d’engagement et de persévérance. Vous ne devez pas entreprendre cette technique avant d’avoir commencé à éveiller votre perception corporelle interne dans tout le corps et d'avoir fait de nombreux exercices de chi kung respiratoire.

Lorsque vous travaillez avec la circulation du souffle vital, il est important d’être détendu et de se trouver dans un état réceptif. Cette réceptivité vous permet de recevoir de nouvelles impressions de vous-même. À chaque point de l’orbite microcosmique sont associés des aspects psychologiques, selon que le point est ouvert ou fermé. À un moment donné, grâce à la perception intérieure, vous réussirez à recevoir directement des impressions de l’état de chacun de ces centres, et par conséquent de votre état émotionnel et psychologique.

Afin de vous préparer à cette méditation, vous devez commencer par travailler pendant environ dix minutes avec le souffle du sourire et respirer dans vos divers organes internes. Ensuite, passez quelques minutes à respirer doucement dans votre ventre. Sentez votre ventre se gonfler à l’inspiration et se dégonfler à l’expiration. Quand cette sensation se fait plus nette, ne faites plus d’effort et laissez votre respiration monter et descendre spontanément. Prenez votre temps. Voyez si vous réussissez à sentir que quelque chose « vous respire » depuis les profondeurs de votre ventre.

Lorsque vous commencez, ne vous attardez pas trop longuement sur les points, surtout ceux du cœur, celui à l’opposé du cœur et ceux de la tête. Si vous maintenez votre attention trop longtemps sur un des points de l’orbite avant que celui-ci ne soit complètement ouvert, vous risquez de causer un déséquilibre dans la distribution de l’énergie dans votre corps. Ne vous concentrez pas sur les points du cœur, à l’opposé du cœur et sur la tête pendant plus de vingt à trente secondes. Pour ce qui est des autres points, une ou deux minutes suffisent.

1 - Réveiller l’énergie au périnée
Déplacez votre attention vers le point du périnée, entre les organes génitaux et l’anus. Sentez cette zone aussi nettement que vous le pouvez. Une fois que vous avez une certaine sensation de ce centre, surtout de sa vibration, faites-y une grande, longue et lente inspiration. Sentez comment ce centre semble prendre de l’expansion avec votre inspiration. Quand vous expirez, laissez sortir toute tension, toute retenue ou tout effort de cette zone. Répétez jusqu’à ce que vous sentiez l’énergie de votre périnée s’aviver.

2 - Réveiller les centres du vaisseau Gouverneur (ligne médiane en arrière du corps)
Maintenant, laissez votre attention monter le long du vaisseau Gouverneur, vers le coccyx et le sacrum. (Il se peut que vous constatiez que votre attention s’y rend de façon spontanée.) Si vous éprouvez de la difficulté à sentir cette zone ou une autre zone, touchez-la du bout des doigts. Respirez dans cette zone comme vous l’avez fait avec le périnée. Une fois que vous sentez la zone s’ouvrir, passez aux suivantes l’une après l’autre : point des reins, à l’opposé du nombril; point D 11, à l’opposé du plexus solaire; point à l’opposé du cœur entre les épaules; Cervicale 7, qui est la plus grosse des vertèbres cervicales; point de l’oreiller de jade, qui se trouve à la base du crâne; point de la couronne, qui est situé au sommet de la tête; et le point situé entre les deux sourcils, point avec lequel nous avons déjà travaillé dans les chapitres précédents. N’essayez pas de forcer la sensation. Laissez simplement chaque point s’ouvrir tout seul, simplement sous l’effet du souffle et de l’énergie que vous y amenez. Il n’est pas nécessaire que vous passiez par tous les points du vaisseau Gouverneur au cours de la même méditation. Vous pouvez les étaler sur plusieurs jours en séance de dix à quinze minutes. Si c’est ce que vous choisissez de faire, assurez-vous de commencer avec le périnée à chaque nouvelle séance et de passer rapidement par les points déjà faits. 

3 - Réveiller les centres du vaisseau Conception (ligne médiane en avant du corps)
Quand vous êtes rendu au point du troisième œil, posez le bout de votre langue au palais derrière les dents du haut et maintenez-la à cet endroit pendant toute la durée de la méditation. (Un bon endroit pour mettre la langue est celui où celle-ci se pose naturellement quand vous dites « le ».) Ensuite, faites descendre votre attention de votre langue, à votre bouche et votre gorge. Respirez dans le point de la gorge jusqu’à ce que vous perceviez une sensation d’ouverture. Descendez vers le point du cœur (environ 4 ou 5 cm au-dessus de l’extrémité du sternum), vers le plexus solaire (environ au trois-quarts de la distance entre le nombril et l’extrémité du sternum), vers votre nombril, le palais des ovaires ou du sperme (près de l’os pubien) et enfin vers le périnée de nouveau. Prenez tout votre temps. L’impatience est une entrave. Ce qui est important, c’est de sentir la sensation vibratoire propre à chaque point.

4 - Faire circuler le souffle vital
Une fois que vous avez localisé et senti les divers centres, l’étape suivante consiste à sentir le souffle vital pendant qu’il y circule. Ce n’est pas aisé. Les écrits taoïstes mentionnent clairement qu’il faut des années pour arriver à sentir pleinement l’orbite microcosmique. Il est important de se rappeler que la plupart des gens ont très peu d’expérience à travailler ainsi avec l’attention et l’énergie. Chez la plupart des gens, les centres énergétiques sont congestionnés par les tensions et à peine discernables par la conscience. C’est ce qui fait que l’ouverture des points de l’orbite microcosmique peut à l’occasion être désagréable. Mais si vous travaillez en douceur, vous expérimenterez graduellement un nouveau sens du mouvement en vous et un contact beaucoup plus direct avec votre présence énergétique.

À première vue, la technique est simple. Lorsque vous inspirez, sentez le souffle énergétique monter le long du vaisseau Gouverneur à partir du périnée et passer par les divers centres. Lorsque vous expirez, sentez l’énergie descendre le long du vaisseau Conception, du troisième œil jusqu’au périnée, en passant par les divers autres centres. Assurez-vous que le bout de votre langue reste toujours en contact avec votre palais (c'est elle qui sert de pont entre les deux méridiens pour laisser passer l'énergie). Vous pouvez à l’occasion essayer de faire le circuit à l’envers, c’est-à-dire d’inspirer et de monter dans le vaisseau Conception en avant et d’expirer et de descendre dans le vaisseau Gouverneur en arrière. Cette inversion du sens de la circulation aidera à débarrasser les deux vaisseaux des tensions et des toxines. Ne vous inquiétez pas si vous ne réussissez pas à sentir un quelconque mouvement dans tous les centres. Observez simplement ce qui se passe. Observez les endroits où vous sentez et les endroits où vous ne sentez pas. Avec le temps, les vaisseaux et les centres ouvriront plus totalement et vous aurez des impressions nouvelles et plus directes de vos énergies intérieures parce qu’elles circuleront plus efficacement dans votre organisme.

Dans la tradition taoïste, l’orbite microcosmique est également appelé « petit orbite ». Pourquoi? Parce que les Taoïstes travaillent également avec l’orbite macrocosmique ou « grand orbite », circuit où l’énergie vitale circule non seulement dans les vaisseaux Gouverneur et Conception, mais aussi dans les méridiens des bras et des jambes. Et il existe également d’autres techniques qui font entrer en jeu d’autres méridiens plus profondément enfouis dans le corps. Malheureusement, bien des gens commencent à travailler avec les techniques plus avancées avant d’avoir établi des bases solides pour les entreprendre. Cette erreur peut se traduire non seulement par de la confusion, mais aussi par des dommages au corps ou à la psyché

Guérison et équilibre
La respiration dans l’orbite microcosmique est déjà en soi une technique avancée de guérison et de méditation, technique qui sert de base à la plupart des autres pratiques. La respiration dans l’orbite microcosmique peut avoir de puissants effets non seulement sur le plan de la santé physique, mais aussi sur les plans psychologique et spirituel. Depuis des siècles, les maîtres de chi kung disent que lorsqu’on peut sentir l’énergie circuler dans l’orbite microcosmique, des centaines de maladies peuvent être évitées ou guéries.

Il faut cependant bien comprendre que cet équilibre n’est pas de nature statique. Il est au contraire fondé sur une attention intérieure constamment renouvelée et dirigée vers notre véritable centre physique de gravité - le Dan Tien inférieur, centre énergétique situé juste en dessous du nombril - alors que toutes sortes de mouvements intérieurs et extérieurs se produisent. L’expansion et la contraction rythmique de la respiration naturelle, qui prend sa source au plus profond du ventre, soutient cette attention et aide à activer l’énergie de ce centre et à la faire circuler partout dans notre corps, nous permettant ainsi d’avoir une sensation plus totale de nous-mêmes. Comme nous l’avons vu, c’est cette sensation organique globale qui peut nous aider à nous libérer de ce que Lao Tseu appelle le « sens étriqué de soi » et nous ouvrir aux forces alchimiques de guérison et de totalité.
 

Alors, on respire?

Sourire-Bebe

 

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Articles
commenter cet article
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 12:17

Videz-vous de tout.
Laissez le mental s’immobiliser.
Alors, les mille choses émergent et disparaissent d’elles-mêmes pendant que l’Être observe.
Elles évoluent et arrivent à maturité pour ensuite retourner à la source.
Et revenir à la source, c’est retrouver l’immobilité, qui est le propre de la nature...
Lao Tseu, Dao De Jing

Respiration-femme.jpgLa respiration, faite des deux mouvements fondamentaux que sont l’inspiration et l’expiration, est un des grands miracles de l’existence. Non seulement la respiration donne libre cours aux énergies vitales, mais elle constitue également une voie de guérison qui mène aux plus infimes recoins de notre être (respiration holotropique, respiration consciente, rebirth, Qi Gong). Quand nous inspirons totalement, nous nous emplissons des énergies vitales. Quand nous expirons totalement, nous nous vidons et nous nous ouvrons à l’inconnu. Et quand nous approfondissons notre conscience du rythme fondamental et toujours changeant de la respiration, nous activons notre propre pouvoir de guérison et découvrons l’énergie de l’intégralité.

Respirer, c’est vivre. Mais respirer totalement, c’est vivre totalement, c’est actualiser toute la gamme et tout le pouvoir de notre potentiel inné de vitalité dans tout ce que nous percevons, sentons, pensons et faisons. Malheureusement, peu de gens respirent totalement. Nous avons perdu la capacité de respirer « naturellement » que nous possédions quand nous étions des bébés et des enfants. La respiration superficielle chronique réduit la capacité de fonctionnement de notre système respiratoire à seulement un tiers de son potentiel, diminue les échanges gazeux et par conséquent, la production d’énergie dans nos cellules. Elle nous prive des nombreux bienfaits que la respiration peut avoir sur nos organes internes, nous coupe de nos véritables émotions et amène déséquilibre et maladie sur tous les plans de notre vie.

posture.jpgDe tous les enseignements anciens et modernes qui ont exploré la signification profonde de la respiration dans la vie des humains, les traditions taoïstes en provenance de la Chine, traditions qui constituent une façon de vivre et non pas une religion, offrent une des méthodes les plus pratiques et judicieuses de l’emploi de la respiration pour accéder à la santé et au bien-être. Une des raisons à cela, c’est que depuis les débuts du Taoïsme, à l’époque où régnait l’Empereur jaune (Huang Ti), environ 2 700 ans avant Jésus-Christ, les objectifs concernant la santé et la longévité n’étaient jamais dissociés des objectifs d’évolution spirituelle et d’immortalité. Les Taoïstes ont réalisé qu’une vie longue, en santé et pleine de vitalité est non seulement un objectif intelligent, mais également un soutien important pour l’objectif, plus ardu, d’évolution spirituelle et d’indépendance. Avec plus de 4 000 ans d’expériences faites sur leurs propres énergies physique, émotionnelle, mentale et spirituelle grâce à des positions et mouvements précis, des massages, des visualisations, des sons, des méditations, des régimes alimentaires et bien d’autres éléments pratiques, les Taoïstes ont observé que la respiration naturelle - c’est-à-dire la respiration qui s’effectue selon les lois véritables de l’organisme humain - avait une influence énorme sur la quantité et la qualité de ces énergies, et par conséquent sur la qualité et la direction de notre vie.

On pourrait dire, comme l’ont fait certains maîtres taoïstes et d’autres maîtres, que puisque la respiration naturelle est naturelle, tout effort pour respirer naturellement va à l’encontre du but recherché. Selon eux, quand l’esprit se calme et se vide, la respiration naturelle se fait automatiquement. Si l’on s’en tient à cette affirmation, cependant, le problème n’est pas résolu. On se retrouve confronté à une autre question : quelles sont les conditions qui nous permettent de calmer et de vider notre esprit? Que devons-nous faire personnellement pour y arriver? Il est inutile de faire passer le problème du corps à l’esprit ou de l’esprit au corps: la respiration naturelle sous-entend la participation des deux.

Respiration-Homme.jpgQuand la respiration naturelle fait partie de notre vie, il est bien sûr question de ce que nous faisons mais aussi - et peut-être surtout - de comment nous le faisons. Les techniques taoïstes de respiration nous permettent d’explorer les lois physiologiques et psychologiques de notre entité psychocorporelle - par des impressions qui viennent directement de la conscience intérieure claire que nous avons de notre corps. Ainsi, nous pouvons apprendre ce que calmer et vider l’esprit veut dire. Peu importe la façon dont nous vivons ou dont nous faisons (ou ne faisons pas) les choses, nous faisons toujours quelque chose. Nous sommes constamment en train de nous exercer à quelque chose, ne serait-ce que répéter mécaniquement et enfouir encore plus profondément les habitudes étriquées et souvent malsaines de l’esprit, du corps et des perception qui façonnent notre vie. Pour retirer un réel bénéfice des exercices de respiration, il faut les aborder le plus consciemment possible, prendre soin d’en comprendre le but, d’en ressentir l’essence et de percevoir leurs effets sur tout notre être.

Par la respiration consciente, il est possible de prendre conscience par le senti des nombreuses attitudes étriquées et inconscientes que nous adoptons face à nous-mêmes et au monde, et de nous en libérer. Ces attitudes engendrent du stress et des problèmes dans presque toutes les sphères de notre vie. Ce sont souvent ces mêmes attitudes, profondément enfouies dans notre cœur, notre esprit et notre corps, - et révélées et entretenues par notre respiration - qui réduisent notre niveau de présence, restreignent notre force vitale et nous empêchent de vivre consciemment une vie saine, en harmonie avec nous-mêmes, avec les autres et notre milieu de vie. Selon Lao Tseu, si nous réussissons un tant soit peu à « faire respirer » cette image étriquée que nous avons de nous-mêmes et si nous vivons en fonction de notre totalité, bien des problèmes disparaîtront d’eux-mêmes.

Nous apercevoir et nous libérer de ce sentiment étriqué que nous avons de nous-mêmes, c’est nous ouvrir aux immenses forces de guérison et aux puissantes énergies qui créent et entretiennent la vie en nous. C’est faire nous-mêmes l’expérience de la façon dont les substances alchimiques matérielles et les idées magiques de l’esprit sont liées dans la danse harmonieuse et transformatrice du Yin et du Yang, cette polarité dynamique d’opposés à partir de laquelle toute vie émerge. C’est aussi faire l’expérience, ici et maintenant, du retour au vide et au silence premiers et immenses du Wu Chi, ce grand tout, que certains qualifient de vide quantique, qui est la source de notre être et de notre bien-être. Seule notre respiration peut nous guider tout au long de ce remarquable voyage à l’intérieur de nous.

Alors, on respire?

 

Sourire-Bebe.jpg

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Articles
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 11:21

Depuis quelques temps, j'ai perdu plusieurs amies et connaissances à cause du cancer du sein et de ses suites. Comme je viens de traduire un livre sur la MTC (Inner Beauty de Xiaolan Zhao à paraître d'ici quelques mois aux Éditions de l'Homme, Montréal), qui en parle beaucoup, je m'en suis inspirée pour pondre ce texte et donner quelques indices aux personnes que cela intéressera.

La santé des seins, tout comme celle des menstruations, dépend de la bonne circulation du Qi et du Sang dans les complexes d’organes Zang-Fu. Il passe un certain nombre de méridiens par les seins : le méridien du Foie, le méridien des Reins, le méridien de l’Estomac et le Chong Mai (Canal central), méridien qui prend sa source dans l’utérus et qui se ramifie en minuscules vaisseaux jusqu’aux seins. Un blocage de la circulation du Qi et du Sang dans un de ces méridiens peut par conséquent causer une stagnation dans les seins et se traduire par une enfilade de problèmes liés aux seins, qui peuvent tout d’abord commencer par un gonflement des seins avant les menstruations et avec le temps évoluer en problématiques plus graves comme le cancer.

La sensibilité ou les grosseurs dans les seins ne se finalisent pas automatiquement par le cancer du sein, pas plus que les symptômes se produiront un ordre précis. Les raisons qui font que les symptômes chez une femme se manifesteront par de la douleur et chez une autre par un cancer dépendant de la gravité, de la complexité et de la durée du déséquilibre. Le fait d’avoir eu plusieurs grosseurs bénignes aux seins est considéré comme un facteur à risque sérieux pour le cancer du sein, étant donné que la cause originale des deux affections est la même. La stagnation du Qi du Foie est la principale cause de tous les problèmes liés aux seins. La distension des seins avant les menstruations et les grosseurs bénignes aux seins constituent probablement une étape dans la phase évolutive de la stagnation du Qi du Foie, phase évolutive qui peut aboutir à un carcinome. Par conséquent, traiter ce que l’on diagnostique comme une stagnation du Qi du Foie est une façon très efficace de prévenir une maladie plus grave. En tant que femmes, nous pouvons faire beaucoup nous-mêmes pour nous assurer que nos seins restent en santé.

Une tumeur n’est donc pas la cause d’une maladie reliée aux seins, mais son aboutissement. Étant donné que la sensibilité des seins et une grosseur bénigne aux seins font partie de l’évolution d’une maladie liée aux seins, qui peut aboutir à un carcinome, certains soins personnels devraient être adoptés, que vous ayez des douleurs aux seins ou que l’on vous ait diagnostiqué une tumeur maligne. Bien sûr, les femmes ayant le cancer du sein devront décider des options à choisir parmi les divers traitements proposés.

LES SOINS PERSONNELS
Même si la stagnation du Qi du Foie est la principale cause des problèmes aux seins, une déficience du Qi des Reins et de l’Estomac, ainsi qu’une stagnation de l’énergie dans le Chong Mai (Canal central), peuvent aussi conduire à des déséquilibres dans la poitrine. Les soins personnels visent donc à régulariser, équilibrer et favoriser le mouvement du Qi dans tous ces complexes d’organes pour aider à réduire le risque de problèmes aux seins.

LES ÉMOTIONS
Les émotions constituent le plus grand facteur qui entrave, sape et bloque la circulation de l’énergie du Foie. Dans leurs écrits, les anciens praticiens en MTC précisent que les émotions sont la plus grande cause des maladies du sein. Dans le texte Fu Qing Zhu Nu Ke du XVIIe siècle, on peut lire ceci : « La dépression blesse le Foie, la pensée compulsive affecte la Rate, une accumulation se fait dans le Cœur, le Qi stagne et se matérialise sous forme de nodules ».

Beaucoup de problèmes familiaux-relationnels occasionnent des émotions, qui, si elles ne sont pas gérées ni intégrées, deviennent chroniques ou excessives. Elles peuvent par la suite endommager ou entraver le complexe de l’organe Foie. Si le Foie ne peut pas facilement faire bouger le Sang parce qu’il y a blocage du Qi, le Sang circulera au ralenti et stagnera dans les seins, zone par laquelle passent les canaux d’énergie du Foie. Par conséquent, le sentiment de bien-être joue un grand rôle dans la santé des seins. Nous ne devrions pas réprimer nos émotions, pas plus que nous devrions les exprimer sans conscience ni retenue. La clé pour la santé, c’est de valider, d’exprimer avec justesse et d’accepter nos émotions et nos sentiments. Et aussi de prendre les décisions qui s'imposent quand rien ne va plus. Comme disait Eckhart Tolle (dont j'ai traduit plusieurs livres), face à une situation, il y a trois solutions : la changer, l'accepter ou la quitter.

Le nombre beaucoup plus bas de cancers du sein en Chine pourrait-il indiquer que les femmes chinoises savent mieux transformer leurs émotions? Ou bien les femmes occidentales connaissent-elles des stress émotionnels différents? Selon la réponse que donnerait typiquement un spécialiste en MTC, ce n’est ni l’un ni l’autre. Il s’agit plutôt d’un ensemble complexe de différents facteurs. En Occident, c’est le niveau de stress qui est plutôt fautif, alors qu’en Orient, c’est plutôt le conditionnement, disons philosophique, quant à la façon de (ne pas) composer avec les émotions.

Le stress est un facteur omniprésent dans la culture occidentale. Nous avons tous beaucoup de choix à faire, choix qui sont inévitablement accompagnés d’un grand stress chaque fois que nous prenons des décisions dans notre quotidien. En fait, avoir autant de choix, c’est comme ne pas en avoir. Nous bloquons parce que nous sommes dépassés par les événements et ne savons pas comment prendre de bonne décision.

La façon dont les Chinois expriment et abordent les émotions est déterminée par la culture. Le confucianisme, avec son code de conduite très strict, exerce encore une influence dominante sur le comportement chinois. L’harmonie sociale est de la plus haute importance et pour l'atteindre, on doit s’en tenir à des responsabilités et des rôles justes et bien compris envers la famille et les autres. Une autre façon de contribuer à l’harmonie, c’est la retenue des émotions, le conformisme, ainsi que l’obéissance et la sujétion aux personnes en position d’autorité. Le Taoïsme fait d’ailleurs écho aux idéaux confucéens de calme et de conformisme émotionnels, ainsi qu’aux éléments mystiques de la nature humaine. Un autre aspect déterminant est l’accent que la culture chinoise met sur le fait de perdre la face ou la dignité. Faire quelque chose de mal amène une grande honte sur le protagoniste ainsi que sur sa famille. Profondément ancré chez les Chinois, ce trait culturel a le pouvoir de sous-tendre toute parole et tout geste. Résultat : les Chinois répriment leurs émotions, sont préoccupés par l’harmonie dans le groupe et ont tendance à associer les problèmes émotionnels aux déséquilibres physiologiques. Pour les Chinois, il n’est pas très sensé d’avoir besoin d’émotions ni de travailler sur celles-ci vu qu’elles sont considérées comme des manifestations de problèmes corporels. De plus, les Chinois ne ressentent pas le besoin pressant de courir après ce qu’ils veulent ou dont ils ont besoin puisque, en premier lieu, le choix personnel ne fait pas partie de la culture chinoise et que, en second lieu, les besoins individuels passent après ceux de la famille, du groupe et de la société en général.

Ce trait culturel colore la façon dont les Chinois composent avec leurs émotions et vivent leur vie. Vu que les problèmes émotionnels sont la principale source de maladies des seins, ce conditionnement culturel, combiné avec le niveau relativement bas de stress des Chinois en raison de l’absence de choix, peut expliquer la raison pour laquelle les femmes chinoises ont le plus bas taux de cancer du sein dans le monde, alors que les femmes occidentales ont le plus haut taux. Ceci étant dit, cependant, les facteurs externes comme l’alimentation, le mode de vie, le milieu ambiant et d’autres facteurs sont autant de raisons supplémentaires pour lesquelles les femmes chinoises sont moins susceptibles d’avoir le cancer du sein. Bien que ces facteurs ne soient pas considérés comme aussi importants que l’équilibre émotionnel, ils permettent néanmoins de contribuer à une bonne santé.

ALIMENTATION
Une alimentation qui encourage la libre circulation du Qi du Foie aide à prévenir les affections des seins. Il est également important d’éviter ou de limiter les facteurs alimentaires qui gênent, mettent à l’épreuve ou bloquent la circulation du Qi du Foie. Si le Qi du Foie est faible, il aura tendance à ralentir, à bloquer et à produire de la chaleur, puisque le Qi est intrinsèquement chaud. Certains aliments précis comme les plats piquants, épicés, poivrés ou gras, ainsi que de grandes quantités de viande rouge et d’alcool, contribuent à l’accumulation de chaleur du Foie. Ces aliments, de même que le chocolat et la caféine, sont stimulants et générateurs de chaleur. C’est pourquoi il faut en consommer avec modération. Les aliments qui stimulent excessivement le Qi, déstabilisent l’équilibre entre le Qi et le Sang en amenant le Qi à la surface du corps. Ceci crée un problème pour le Foie, qui ne peut plus faire circuler librement le Qi et le Sang dans tout le corps.

Quand le complexe d’organes Rate-Estomac est en santé, le Foie ne sera ni bloqué ni déséquilibré. Si la Rate est faible, le Qi du Foie stagnera et sera en excès. Vu que les aliments froids, gelés ou crus, ainsi que les aliments gras et les produits laitiers, contribuent à la stagnation du Qi de la Rate, il ne faut pas en consommer beaucoup. Ces aliments ont en effet tendance à entraîner la formation d’Humidité ou l’accumulation de fluides. L’Humidité inhibe ainsi la propriété de la Rate, qui est de transformer et de transporter les fluides, ce qui se traduit par la formation de flegme, un des éléments clés dans la formation de grosseurs dans les seins.

En général, il faudrait avoir une alimentation bien équilibrée, composée d’une grande variété d’aliments, en quantité suffisante. Il importe de manger des quantités modérées d’aliments de façon régulière puisque trop ou pas assez manger peut empêcher la Rate d’extraire le Qi des aliments ou l’amener à ne pas assez produire de Qi alimentaire. Si l’on mange trop, la Rate sera affaiblie, si l’on ne mange pas assez, elle aura une déficience de Qi et de Sang.

EXERCICE
Nous devrions tous faire de l’exercice, en modération. La pratique du Qi Gong ou du Taï chi (voir exercice ci-dessous) est une façon efficace de réguler et d’intensifier le flot du Qi et du Sang dans le corps. Il existe plusieurs types de Qi Gong qui proposent tous des exercices différents. Le Qi Gong peut également être combiné aux mouvements du Taï chi, à la méditation, à la relaxation et aux exercices de respiration.

MODE DE VIE
Avant ou pendant les menstruations, il importe de ne pas s’épuiser. Il faut diminuer l’effort physique aussi bien que mental, vu que la fatigue prolongée peut épuiser le Qi et endommager le Chong Mai (Canal central). La paresse du flot du Qi et du Sang dans le Chong Mai est un facteur majeur dans le développement de grosseurs aux seins.

FACTEURS DE RISQUE
En plus d’une susceptibilité aux problèmes aux seins, d’autres facteurs de risque augmentent les chances que l’on ait une maladie liée aux seins.

L’ÂGE
Vu que le Chong Mai (Canal central) commence dans l’utérus et se ramifie en minuscules vaisseaux jusque dans les seins, l’arrêt des menstruations (ménopause) peut se traduire par une stagnation du Qi dans les seins et par une congestion, une sensibilité et des grosseurs.

De plus, la capacité de la Rate à transformer les aliments digérés en Qi diminue avec l’âge, ce qui se traduit par une déficience du Qi. Quand il manque de Qi, le Sang circule moins bien et peut stagner, allant même jusqu’à s’accumuler dans des endroits précis comme la poitrine ou le bas de l’abdomen. Il peut s’ensuivre une stase du Sang, facteur majeur de la formation de grosseurs dans les seins.

HISTOIRE FAMILIALE
Si plusieurs femmes de la même famille ont des problèmes aux seins, c'est probablement parce qu'elles font des choix semblables quant à leur mode de vie. Certaines habitudes alimentaires et certaines réactions acquises par le conditionnement familial aux déséquilibres émotionnels peuvent être d’importants facteurs en ce qui concerne les problèmes aux seins.

PREMIÈRES RÈGLES PRÉCOCES OU TARDIVES
Des règles trop précoces ou trop tardives peuvent être un facteur d’apparition de problèmes aux seins, vu que cela indique un excès de Qi du Foie. Comme le début des premières règles est intimement lié au développement des seins, un excès de Qi peut conduire à un développement prématuré des seins.

ABSENCE DE GROSSESSE
Pendant la grossesse et à l’accouchement, l’utérus abrite le fœtus et ensuite l’expulse. Ce faisant, il se débarrasse de Sang et de Qi stagnants. Il sert donc à nettoyer en profondeur l’organe sexuel. Si nous repoussons les grossesses ou ne donnons pas naissance, le vieux Sang et le vieux Qi s’accumulent plus facilement. Au début, cette accumulation peut amener une stagnation dans le complexe de l’organe Foie dans la partie inférieure du corps, le pelvis. Cette stagnation peut progresser vers la zone des seins avec le temps.

LIVRE DE RÉFÉRENCE

Le livre que je viens de traduire, intitulé Beauté intérieure, de Xiaolan Zhao, paraîtra sous peu. Il donne toutes sortes de recettes et de procédés issus de la pharmacopée chinoise ainsi que la vision de la médecine occidentale.

Les produits (plantes la plupart du temps, mais aussi minéraux et animaux) sont disponibles dans les pharmacies chinoises. Il y en a une à Montréal que j'aime beaucoup et qui propose aussi les services d'un spécialiste en MTC qui vous reçoit, vous ausculte et ensuite vous recommande des plantes. Apportez votre livre avec vous et montrez-les ingrédients de la recette dont vous avez besoin à la pharmacienne.

Pour les personnes qui vivent en Europe, je suggère un site internet très fiable au Luxembourg qui vend des produits sous forme de plantes en vracs, en poudre et en poudre concentrée de très haute qualité. J’en ai moi-même fait l’acquisition suite à une prescription donnée par un médecin acupuncteur de Lyon. Il s’agit du site de la très fiable compagnie Sinolux, www.sinolux.lu

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Articles
commenter cet article
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 16:25

En plein mois de février, dans les climats tempérés, c'est souvent le moment de la déprime, surtout au Canada eSoleilt dans les pays nordiques. Pourquoi? Parce que les gens manquent de soleil, donc de lumière. Et que font ces gens à ce moment-là? Ils partent vers des destinations-soleil pour se remplir de lumière. Pour faire le plein de plaisir, de bien-être.

Donc, nous savons tous que la lumière (du soleil ou autre) a un impact ÉNORME sur nous, en particulier quand nous en manquons. Car les ondes de la lumière (lumière naturelle du soleil ou lumière artificielle comportant toutes les couleurs de l'arc-en-ciel et plus) pénètrent dans notre cerveau et régissent les glandes endocrines qui s'y trouvent et que les Chinois regroupent sous le terme générique de Palais de cristal.

senso-couleurs.jpgComme je le mentionne dans la rubrique Pensée du mois ci-dessous, je suis en train d'acquérir une machine très sophistiquée, mise au point par un astrophysicien canadien (Anadi Martel) et une thérapeute-animatrice-conférencière (Ma Premo), qui est l'auteur de La célébration sexuelle. Ils ont travaillé pendant plus de 20 ans, et travaillent encore, à mettre au point tous les éléments de cet outil : les divers programmes, la chaise ou le tapis à transducteurs, l'écran, le projecteur, le test de couleurs (Pierre van Obberghen), etc. Actuellement, cette machine, le Sensora, suscite beaucoup d'intérêts de la part des scientifiques, mais également de la part des intervenants en santé humaine.


Récemment, j'ai suivi une petite formation avec une personne spécialisée dans la biochimie du cerveau, donc qui a une grande expérience dans le domaine de la santé. Il s'agit de Lise Lippé, qui est infirmière et travaille dans un centre de chocs post-traumatiques à Montréal (spécialisée avec les pompiers et les policiers), en plus d'avoir écrit trois livres dans ce domaine. C'est une sommité dans ce domaine, qui travaille en étroite collaboration avec Anadi et Premo.

Vous le savez, si vous avez déjà pris des cours avec moi, que, dans mes ateliers et consultations de Qi Gong, je mets beaucoup l'accent sur les vibrations lumineuses (Foie-vert; Cœur-Rouge; Rate-Jaune; Poumons-Blanc (ou gris); Reins-Bleu). Au cours d'une récente série de conférences sur Conversation Papillon (mais aussi dans mes ateliers), j'ai également fait des liens entre les ondes vibratoires des aliments, leurs couleurs et nos organes vitaux. Donc, vous comprendrez aisément pourquoi cette machine m'intéresse (depuis une éternité!) au plus haut point. Vu que cette machine combine les aspects visuel, audio et kinesthésique, ses effets sont indéniablement puissants, tant sur les aspects physiques que psychiques de l'être humain.

Fonctionnement du cerveau
Le cerveau suit deux orientations spécifiques : le plaisir ou le déplaisir, qui déclenchent des réactions de la parSensora-Brain-waves-copie-1.JPGt des systèmes nerveux sympathique et parasympathique. Et dans notre cerveau, le chef d'orchestre, c'est l'hypothalamus. Cette glande contrôle la faim, la température du corps, les hormones, le comportement sexuel, entre autres. Et avec l'hypophyse, ensemble, elles contrôlent les systèmes endocrinien, immunitaire sympathique et parasympathique. Toutes les informations sensorielles reçues par l'hypothalamus sont dirigées vers le système limbique, centre de la mémoire. Et c'est là que nous faisons des associations : émotion agréable ou plaisir et émotion désagréable ou déplaisir.

Processus du plaisir et du déplaisir
Ce sont les neurotransmetteurs qui sont les responsables de ces deux orientations, et ce en fonction de notre mémoire : dopamine, endorphine, noradrénaline, entre autres. Plus les neurotransmetteurs sont actifs dans les synapses, plus il y aura conscience et plaisir. Les ondes alpha, produites en grande quantité par le Sensora, permettent de meilleurs échanges bioélectriques. Ce sont également les ondes alpha qui permettent la régénération dans notre corps. Comme nous utilisons en majeure partie du temps le cerveau gauche (rationnel) et les ondes béta, au détriment du cerveau droit (intuitif) avec ses ondes alpha (plaisir), nous nous trouvons beaucoup plus souvent dans le déplaisir. Par conséquent, le Sensora, en réactivant naturellement les ondes alpha, delta et thêta, nous fait retrouver l'équilibre entre les deux hémisphères. Par ailleurs, le cerveau se répare quand il est en ondes delta et les cellules se régénèrent dans le sommeil, que le Sensora permet de retrouver grâce aux ondes alpha, thêta et delta qu'il émet.

Effets du Sensora
J'aimerais résumer ci-dessous les effets que le Sensora a sur le cerveau et par conséquent sur la qualité de notre vie.

● Il réactive les mécanismes associées au plaisir par l'hypothalamus qui déclenche les neurotransmetteurs.
● Il réactive la bioélectricité du cerveau, grâce à la lumière.
● Il diffuse la lumière dans tout le corps et apporte de l'énergie vitale avec les ondes alpha et thêta.
● Il permet l'accalmie nécessaire pour que de bonnes connexions neuronales se fassent.
● Il permet de faire voyager les connexions neuronales du cerveau gauche au cerveau droit.color_test_200.jpg
● Il rééquilibre l'électricité du cerveau.

Ainsi, avec le Sensora, la personne est  replacée dans la voie du plaisir, et ce sans effort, et elle retrouve son équilibre biologique. Par ailleurs, le Sensora induit un effet méditatif et relaxant qui permet de rééquilibrer l'harmonie entre le corps et l'esprit. Comme le plaisir est un antidote à l'inhibition de l'action, on peut facilement comprendre l'importance du Sensora dans ce sens.

Demain, je vais chez Premo essayer un programme pour détendre le bas du corps : intestins, zone uro-génitale. Et peut-être refaire le programme Rainbow (arc-en-ciel) pour intégrer.

Alors, au plaisir de vous faire une démonstration du Sensora, que je serai chargée de distribuer en Europe.

 


ila-logo.jpgInternational Light Association
8e Conférence annuelle
2 au 6 octobre 2011
dans la forêt laurentienne (70 km de Montréal)
www.international-light-association.org
http://en.sensora.com/component/option,com_frontpage/Itemid,21/

 

Projecteur.jpg

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Articles
commenter cet article

Présentation

  • : Chi Kung Santé : exercices, recettes, méditation et médecine chinoise
  • Chi Kung Santé : exercices, recettes, méditation et médecine chinoise
  • : Actualités, articles et activités au sujet du Chi King Santé et amaigrissant, l'alimentation santé et la médecine traditionnelle chinoise, par Annie Ollivier
  • Contact

Bulletin mensuel

Abonnez-vous gratuitement
à mon bulletin mensuel

Articles
Méditations
Recettes
Inspirations

Pour vous

Prochains ateliers :

 
Isle sur la Sorgue
1-2 novembre
2014 et
14-16 décembre 2014
dans le Luberon


200 $ CDN ou US ou 150 E
(prévoir 2 repas)

Pour des ateliers privé dans
d’autres
lieux ou du coaching,
veuillez communiquer avec moi.


Pour infos et inscription :
06-84-39-45-60
info@chikungminceur.com


: shantimudita

 

    

 
Cours de Qi Gong en ligne, chez vous, au bureau ou en déplacement, 24 h sur 24!


Coaching, formation et consultation en ligne en direct!


Consultation en ligne pour un Bilan énergétique personnalisé et une alimentation ciblée.

Vous voulez savoir quel est, parmi les 5 éléments de la médecine traditionnelle chinoise, l’élément qui domine chez vous et celui qui est le plus faible?

Vous voulez savoir le caractère qui domine et qui fait de vous ce que vous êtes, ainsi que les faiblesses organiques qui font aussi partie de vous? En savoir plus...


Consultation privée
sur demande pour le
Qi Gong Santé et Amaigrissant

 
1. Bilan énergétique personnalisé :
(test et prise des pouls), Chi Kung amaigrissant, Chi kung vitalisant et Diététique chinoise : 250 $ ou 200 Euros.
2. Bilan énergétique personnalisé :
(test et prise des pouls), Chi Kung Amaigrissant et Diététique chinoise : 200 $ ou 150 Euros.
3. Consultation en ligne pour un Bilan énergétique personnalisé et une alimentation ciblée :
Vous remplissez un test de caractérologie que vous téléchargez (une fois que vous avez payé avec Paypal). Ensuite, vous me l’envoyez. Je l’analyse et l’interprète. Ensuite, je vous envoie un Bilan énergétique personnalisé (fiche comprenant les 5 éléments annotés) ainsi que des recommandations alimentaires (tableaux) et quelques recettes appropriées selon les résultats inscrits sur votre fiche personnalisée : 60 $ ou 60 Euros.

 

Informations :

info@chikungminceur.com

 

 
Une formation à la carte est proposée pour ceux qui désirent enseigner le Chi Kung Santé et Amaigrissant.
Elle aura lieu dans la région parisienne (Évreux) et, éventuellement, au Canada. Elle durera un minimum de deux week-ends ou cinq jours et sera proposée avec une formule clé-en-main: manuel du participant, manuel de l’instructeur, documents afférents (test de caractérologie, fiche-santé, fiche Tempérament, fiche Constitution, Tableaux alimentaires, etc.) sous forme papier et électronique, et produits de Chi kung minceur à 40% de réduction pour la revente - DVD Chi kung amaigrissant, CD Tao, DVD Chi kung vitalisant, DVD Yoga taoïste ou Tao Yin, e-book Chi kung médical et vitalisant et e-book Tao Yin (Yoga taoïste), livre Végétarisme méditerranéen et Médecine traditionnelle chinoise (en cours de rédaction), affiche des 5 éléments, etc.
---------------------------------------

Annie Ollivier,

votre coach-santé
chez vous !


DVD Double ou e-book téléchargeable
Chi Kung médical
et
vitalisant

Prévenir et guérir les maux humains
Cultiver son chi et l'énergiser



DVD Double ou e-book téléchargeable
DVD Tao Yin
40 postures pour
être en santé



DVD Chi Kung
amaigrissant

Pour vous permettre de faire les exercices et de perdre du poids en douceur mais efficacement.




CD Six sons de guérison et Sourire intérieur est disponible en ligne.

---------------------------------


p0310823-resize-resize.JPG

Végétarisme méditerranéen
et Alimentation taoïste
J’ai commencé la rédaction de ce livre de cuisine qui comprendra de nombreuses recettes inspirées par la cuisine italienne et provençale (mes origines!), avec un fond de principes de Médecine traditionnelle chinoise et des éléments plus scientifiques. Conçu pour être pratique dans la cuisine, il comprendra aussi un aspect méditation. Il paraîtra en français, en italien et en anglais

---------------------------------
Si vous avez des commentaires à faire ou désirez faire part d'une expérience, je vous invite à le faire à info@chikungminceur.com



 

Catégories