Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 23:48


Oui, c’est la boue qui permet la fleur d’éclore et d’éclater.

La lumière se nourrit en quelque sorte de l’ombre...

La rose a besoin de fumier, le lys d’eau a besoin de la boue pour fleurir.

Ce n’est pas que la fleur soit plus belle que la boue ou le fumier, bien que le mental le juge ainsi, mais la fleur permet simplement au fumier d’atteindre sa réalisation, d’ tre utilisé fond, de fructifier, de fleurir.

Le fumier fait partie de la fleur.

Placide Gaboury

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Inspirations
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 23:24

Temps de préparation : Assez rapide

Ingrédients pour 4 personnes :
● 350 g de coquillettes de blé entier (Rate, Cœur, Poumons)
● 700 g de brocoli ou de brocoli-rave (Foie) (en italien cima di rappa)
● 20 g. de parmesan râpé (Rate)
● 70 g d’olives noires hachées (Reins)
● 1 CC de câpres hachés (Foie)
● 2 gousses d’ail hachées (Rate, Poumons)
● 4 CS d’huile d’olive extra vierge, première pression à froid (Reins)
● Sel et poivre noir (Reins et Poumons)

Nettoyez et lavez bien les brocolis -rave. Plongez-les dans de l’eau salée qui bout et laissez-les cuire pendant 10 minutes. Ajoutez les coquillettes.

Dans un plat creux, mélangez le parmesan,  les olives noires, les câpres, l’ail et l’huile d’olive avec une cuillère de bois. Salez et poivrez.

Quand les pâtes sont cuites, égouttez le tout à la passoire en vous assurant de garder un peu d’eau de cuisson, à rajouter au mélange au cas où il serait est trop sec. Rectifiez l’assaisonnement au goût.

VARIANTE
Vous pouvez utiliser tous les types de pâtes assez grosses de blé, de riz, de kamut, etc. complets.

Bon appétit! Et bon été!

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Recettes
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 23:06

Le Tonglen est une pratique qui permet de nous rapprocher intimement de l’énergie brute de nos émotions difficiles et de transformer notre rapport à celles-ci.

  • Asseyez-vous dans une position de méditation et concentrez-vous sur votre véritable nature. Elle peut prendre si vous le désirez la forme de la sagesse collective, de la compassion ou de votre moi supérieur.
  • Maintenant, pensez à une émotion qui est difficile ou vous met mal à l’aise. Il s’agit peut-être de la peur, de la colère, de la haine, de l’inquiétude, de la tristesse. Allez au cœur de votre inconfort et de votre souffrance. Il se peut que vous sentiez une réaction automatique de résistance qui repousse l’émotion ou que vous vouliez faire quelque chose pour ne pas la sentir. Prenez note de ce qui se passe et respirez dans l’inconfort, tout en sachant que des millions d’autres personnes ressentent la même chose.
  • Pendant que vous prêtez attention à cette émotion, prenez conscience de la souffrance que celle-ci a suscité en vous. Prenez mentalement note du stress et de l’inquiétude que vous avez vécus à cause de la peur ou d’une autre émotion. Peut-être votre sommeil a-t-il été perturbé ou avez-vous eu la mèche courte. Maintenant, éprouvez un sentiment de tendresse et de bienveillance face à cette partie de vous-même qui a peur.
  • Inspirez cette émotion difficile qui est comme un nuage gris ou une fumée noire et intense. Inspirez-la par tous les pores de votre peau.
  • Expirez une lumière blanche, fraîche et rafraîchissante qui possède la nature de l’inspiration, de la vastitude, de la joie aimante et du lâcher-prise. Envoyez cette lumière vers la partie de vous qui souffre sous l’effet de la douleur. Expirez par tous les pores de la peau.
  • Si vos pensées vous distraient, prenez-les en note sans vous laissez prendre par elles et transformez-les en fumée noire. 
  • Remarquez si votre respiration est plus longue et profonde à l’inspiration ou à l’expiration. Est-il plus facile pour vous de donner ou de recevoir?
  • Pendant que vous respirez, continuez de donner et de recevoir aussi longtemps que vous vous sentez à l’aise. En approfondissant cette méditation, vous deviendrez de plus en plus intime avec vos émotions. Parallèlement, votre niveau d’aise et de confiance augmentera.

Grâce à la pratique du Tonglen, nous nous lions d’amitié avec nos émotions difficiles et nous sommes par la suite plus capables de ne pas fuir quand elles surviennent. En nous rapprochant de nos peurs, nous ouvrons notre cœur à nous-même et la compassion advient non seulement à notre égard mais également à celui des autres. Il se peut que nous soyons libérée de telle ou telle peur ou du moins que nous soyons plus à l’aise avec celles-ci. Ainsi la peur aura moins de pouvoir paralysant sur nous. Le Tonglen nous aide à relaxer et à nous préparer aux défis de la vie.

Selon la pensée taoïste, les émotions peuvent être transformées en vitalité. C'est ce que les méditations des Six sons de guérison et du Sourire (Mantak Chia) font également, juste de manière un peu différente.

Alors, bonne transformation!

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Méditations
commenter cet article
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 22:58

La méditation aide beaucoup à relaxer le corps et à calmer l’esprit. Elle peut renforcer notre confiance en notre sagesse intérieure et diminuer bien des peurs reliées à toutes sortes d’aspect de notre vie. Quand nous nous syntonisons sur l’ordre naturel du monde et que nous prenons le temps de reconnaître les cycles et la cadence de la nature, nous réussissons aussi à valoriser et à honorer notre propre nature. 

En ce qui me concerne, j’adore sur le son de l’eau qui clapote contre les rochers, sur la sensation du vent frais qui caresse mon corps alors que le soleil me darde de ses rayons chauds, sur l’odeur de l’air frais et vivifiant après une belle ondée? Dans ces moments, il n’y a rien à faire, nulle part où aller, rien à comprendre et aucune décision à prendre. Il suffit de ralentir le rythme et de sentir l’harmonie et la paix de la nature. Laissez cette sensation prendre possession de votre corps et faire taire vos pensées, croyances et attitudes. Abandonnez-vous à l’énergie qui parcourt votre corps et laissez-vous pénétrer par la profonde relaxation qu’elle vous apporte. Chacune de ces méditations peut trouver son chemin dans votre corps et éliminer les tensions qui assaillent votre mental et qui interfèrent d’habitude avec cette écoute naturelle mais peu familière.

Nous pouvons également composer avec nos émotions négatives (peur, colère, inquiétude, dépression, haine) grâce à la pratique bouddhiste du Tonglen. En tibétain, tonglen veut dire « donner et recevoir ». Cette pratique aide à développer la compassion pour nous, quand la peur et la souffrance sont présentes. Elle ouvre le cœur à ce qui nous empêche d’entrer en contact profond avec notre véritable nature. Parce qu’elle nous aide à dépasser les blocages qui nous empêchent de faire confiance à notre sagesse innée, cette pratique nous permet de découvrir une façon nouvelle d’entrer en rapport avec ce qui nous fait souffrir et nous stresse.

Pour pouvoir ouvrir notre cœur, le Tonglen nous apprend qu’il faut nous rapprocher de ce qui nous apporte la souffrance et non pas vouloir nous en débarrasser. Il faut donc la toucher en son épicentre. En gardant notre esprit et notre cœur ouverts tout en respirant dans le sentiment de peur ou de toute autre émotion, nous pourrons voir de quelle façon notre esprit et notre cœur sont étroitement liés à la peur. Le tonglen est une pratique qui permet de connaître les émotions souffrantes en tant que sensation dans le corps et ensuite de les laisser se transformer sans embarquer dans un long voyage de souffrance. Peut-être avons-nous peur de ce qui pourrait se produire dans telle ou telle situation... et nous inventons les pires scénarios. Quand nous nous identifions à ce processus, il en ressort une grande détresse. La pratique du Tonglen nous aide donc à briser le cercle vicieux de la réaction en chaîne, du karma..

On dit que le germe de la compassion émane de nos névroses, de nos peurs et de ce que nous considérons comme négatif. Il en va de même pour la confiance, la relaxation et le développement de la force intérieure. Notre souffrance a un sens si nous permettons aux énergies de transformation d’advenir et si nous travaillons de concert avec elles. Cette notion est inhérente au concept du Yin et du Yang, concept selon lequel le fondement de la compassion se trouve dans les émotions difficiles (Voir mon CD TAO avec le Sourire intérieur et les Six sons de guérison) et selon lequel les émotions que nous qualifions habituellement d’émotions négatives prennent leur source dans la compassion.

Point n’est besoin de faire disparaître la peur ou n’importe quelle autre émotion. Il suffit de s’en servir comme d’un objet d’attention et de ne pas la juger comme étant bonne ou mauvaise, appropriée ou pas. Il suffit simplement d’entrer en contact avec elle et ensuite de la laisser aller. Faire l’expérience de la peur, ou de toute autre émotion, n’est pas malsain en soi. Ce qui l’est, c’est la réaction excessive ou continue à cette émotion humaine normale. Si nous pouvons adopter une façon saine de composer avec notre peur, nous faciliterons la circulation du Qi. Le Tonglen est une pratique qui permet de nous rapprocher intimement de l’énergie brute de nos émotions difficiles et de transformer notre rapport à celles-ci.

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Articles
commenter cet article
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 18:30

 

Et oui, les champignons ont commencé à sortir et j’ai déjà mangé 2 fois des gyromitres (non, non je n’ai pas oublié de les faire blanchir avant pour éliminer leur toxicité!). Bientôt, ce sera le temps des chanterelles, lactaires délicieux et cèpes de diverses espèces. Chaque fois que je me promène sur la piste cyclable près du Lac Raymond (dans les Laurentides, au Québec), il est rare que je rentre les mains vides. Cette recette est donc de saison, et qui plus est, elle est fort goûteuse.


Temps de préparation :
Assez rapide

Ingrédients pour 4 personnes :

● 20 g de cèpes déshydratés (Rate) ou champignons sauvages
● 400 g de champignons de couche finement hachés (Rate) ou champignons sauvages
● 3 CS d’huile d’olive (Reins)
● 1 gros oignon finement haché (Poumons, Rate)
● 1 gousse d’ail finement hachée  (Poumons, Rate)
● 8 tranches de pain de blé complet (Rate, Cœur)
● 40 g de chapelure (ou parmesan râpé) (Rate)
● 8 feuilles de laitue et 8 tranches de tomate (
Poumons, Foie, Rate)


Mettez les cèpes dans de l’eau tiède pendant au moins une heure pour les faire réhydrater.


Faites chauffer l’huile et faites-y revenir l’oignon, l’ail et les cèpes finement hachés pendant 3 4 minutes. Ajoutez les champignons de couche et faites-les revenir avec le reste pendant 6-7 minutes.

Mettez pendant quelques minutes les tranches de pain au four chauffé à 220o C. Étalez ensuite le mélange de champignons sur les tranches de pain, saupoudrez de chapelure (ou de parmesan) et remettez au four pendant une minute ou deux.

Disposez chaque tranche de pain sur une feuille de laitue et une tranche de tomate.


Bon appétit! Et bon été!

 

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Recettes
commenter cet article
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 18:18

Pour arriver à l’unité, la neutralité, l’un (au Tao), il faut que 2 polarités soient présentes et équilibrées : le positif et le négatif, le Yang et le Yin.

Dans notre vie, nous avons tendance à accepter (le plus souvent) les émotions dites positives (joie, bienveillance, sérénité, quiétude, courage par exemple) et à nier ou tout simplement à oblitérer les émotions dites négatives (haine, colère, peur, inquiétude, tristesse entre autres). Et quand nous ne sommes pas capable d’accepter nos aspects négatifs (émotions ou autres), nous nous dichotomisons intérieurement et sommes dans l’incapacité de nous unifier et d’accéder à notre essence.

En fait, ce qui est négatif sert de combustible (pour les Taoïstes, les émotions négatives servent de compost pour trouver la voie du milieu), de pôle négatif de l’aimant pour attirer de nouvelles possibilités dans notre vie.

En ce moment, j’ai entrepris un processus de transformation et de reprogrammation de l’ADN (par téléphone avec test kinésiologique) qui met en oeuvre cette association de négatif et de positif pour avancer et effectuer des ouvertures profondes et durables. Ce n’est pas nouveau pour moi puisque je pratique le Chi Kung (Sourire intérieur et 6 Sons de guérison) qui se fonde sur les mêmes principes et que j’ai fait de nombreux stages aux Indes ( Poona) où se pratiquait la démarche de l’acceptation dans l’énergie du coeur pour qu’il y ait transformation.

Mais disons que ce système de reprogrammation de l’ADN, mis au point par Kishori Aird, est extrêmement précis et détaillé (il va même jusque sur chaque gène des chromosomes!!) et ce que j’en retiens le plus et que je mets en pratique chaque jour pour éliminer d’anciens et vétustes programmes est l’utilisation d’une phrase syntaxe bien spécifique.

En voici un exemple : « Je choisis l’état d’amour au point zéro, même si je ne sais pas comment. » (Selon moi, c’est une phrase dont le monde entier peut bénéficier!!) Dans une telle phrase, on reconnaît le négatif (dans ce cas une limite) et on émet une intention de positif, un choix nouveau. Autre exemple : « Je choisis de rester solide, même si je ressens de la détresse à l’intérieur. » Etc.

À vous de trouver les phrases qui vous sont propres.

Et pour que ces intentions fassent bien leur marque, il est important de se mettre dans un état de vision périphérique. Pour cela, le regard ne doit pas être concentré sur une chose (lobe frontal, mental), mais vague. On passe ainsi du monde de l’idéation au monde du moment présent. Et on respire dans le coeur. On tombe ainsi dans un espace de clarté et on peut par la suite prononcer la phrase (tout haut ou mentalement).

C’est une démarche assez ardue (du moins en ce qui me concerne!) mais vraiment profonde.

Je vous laisse la mettre en pratique. Donnez-m’en des nouvelles!

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Méditations
commenter cet article
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 18:11

Ce mois-ci, mes doigts (un peu aidés par mon cerveau et mon expérience du moment!) semblent vouloir parler de l’énergie du Cœur. La pensée du mois et la méditation du mois tournent aussi autour du même thème. J’ai choisi pour l’article un extrait d’un livre que j’ai traduit (Un monde de conscience de Peggy Dubro), extrait que j’ai modifié pour les besoins de mon bulletin.

Le point d’acupuncture appelé « laogong », qui se situe au centre de la main, est le huitième point du méridien du Péricarde ou  Maître-cœur. (Ce méridien part de la région du cœur et se dirige vers la paume et le bout du majeur en longeant la surface intérieure du bras.) La zone autour de ce point est l’endroit où l’on peut mesurer de nombreuses et diverses formes d’énergie, entre autres des champs magnétique, électrostatique, infrasonique, micro-ondulatoire, infrarouge, ultraviolet et magnétique pulsatile. On y détecte aussi des configurations énergétiques en forme de vortex. Ces configurations signalent la présence de systèmes énergétiques propres aux dimensions supérieures.

Il va se soi qu’il y a un rapport entre cette émission d’énergie et la guérison, et ce qu’on pourrait qualifier de prouesses exceptionnelles. Communément appelée chi (ou Qi), cette énergie est aussi connue sous d’autres noms et appellations dans divers groupes ou cultures (prana, orgone, énergie, etc.). Le chi ne peut être détecté au moyen de dispositifs conventionnels. Il est en quelque sorte un dérivé du phénomène de l’onde scalaire.

En déplaçant vos mains ouvertes l’une face à l’autre, vous pouvez y ressentir ce que l’on appelle le magnétisme humain. L’énergie et les champs présents dans la main se rapportent à l’émotion et à l’expression du cœur. Et le système cerveau-cœur interagit avec l’intention pour former les champs présents dans la main, qui appartiennent aux phénomènes de non-localisation.


SYSTÈME PREMIER DE POLARITÉ EN VORTEX
Le système premier de polarité en vortex (détecté et nommé ainsi par George Yao) est un système qui « …définit et dicte l’orientation de tous les autres systèmes d’énergie propre à l’anatomie humaine. Ce système directeur organise et influence la circulation naturelle de toutes les forces de guérison inhérentes au système énergétique humain. »

Le système de polarité concerne les mouvements de particules ou de forces qui se déplacent en forme de spirale. Ce mouvement spiralé s’effectue soit dans le sens des aiguilles d’une montre et de manière positive, centripète et compressive ou, soit dans le sens contraire des aiguilles d’une montre et de manière négative, centrifuge et expansive.

La polarité en vortex a été établie de la façon suivante pour les mains : la paume droite porte la polarité en vortex négative qui va dans le sens contraire des aiguilles d’une montre et la paume gauche porte la polarité en vortex positive qui va dans le sens des aiguilles d’une montre.

La notion de négativité et de positivité dans ce cas-ci n’a rien à voir avec la polarité électrique conventionnelle. Ce sont deux choses distinctes qui possèdent leurs caractéristiques propres. Par centres de polarité en vortex des mains (et du reste du corps), nous entendons des champs scalaires pivotants d’ordre hyperspatial et de dimension supérieure. Il s’agit de champs premiers de causalité qui sont caractérisés par l’influence qu’ils exercent sur tous les systèmes de dimensions inférieures. Ils jouent un rôle dans la manifestation de l’énergie électromagnétique présente aux mains. C’est par l’entremise de la pensée et de l’intention que nous pouvons influer sur les hyperchamps qui donnent lieu aux champs électromagnétiques. Et c’est par le champ en vortex spiralé que nous établissons lien et communication avec le champ premier de création en vortex.


INFLUENCE DE CE SYSTÈME SUR TOUS LES SYSTÈMES D’ÉNERGIE
L’anatomie énergétique humaine est structurée en fonction de paliers hiérarchiques de contrôle et d’influence. Le système qu’a détecté, décrit et cartographié le docteur George Yao est d’origine hyperspatiale. Selon lui, ce système premier de polarité en vortex énergétique définit et dicte l’orientation de tous les autres systèmes de l’anatomie humaine.  De ce fait, ce système directeur régit la circulation naturelle de toutes les forces de guérison inhérentes au système énergétique humain. Tout déséquilibre du système premier en vortex entraîne des effets néfastes sur nos systèmes électrique, magnétique, vibratoire, circulatoire et nerveux ainsi que sur les réseaux des méridiens, des points de réflexologie et les autres systèmes.

Et comme c’est du cœur que part l’énergie en question, nous revenons à la notion de point zéro dont il est question dans la Méditation du mois et la Pensée du mois. Dans une séance de guérison (ou pour se guérir soi-même), il est important de se mettre dans un état d’amour au point zéro justement pour que cette énergie circule bien et dans un état de neutralité. Il faut donc se mettre en état de vision périphérique et non pas en état de vision concentrée, sinon c’est le vouloir qui prend les commandes, en d’autres mots l’énergie du mental.

La rubrique Méditation du mois vous donnera les détails de la façon de mettre en pratique l’état d’amour au point zéro. Quand je fais le Sourire intérieur, je sens que j’arrive à ce point très rapidement. Le mental se tait et s’installe la vision périphérique imbue de calme et de silence!

Bonne pratique à vous!

Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Articles
commenter cet article
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 12:36

On a beaucoup écrit ces dernières années sur le pouvoir du rire à soutenir le processus de guérison. L’histoire de la façon dont Norman Cousins, cet ancien rédacteur du Saturday Review, s’est servi du rire (et de la vitamine C) pour se sortir d’une maladie incurable a été publiée pour la première fois en 1979 dans son livre Anatomy of an Illness et est très connue de nos jours. En 1994, le California Pacific Medical Center de San Fransisco, convaincu que « le rire est le meilleur des médicaments », à ajouter le volet « L’humour en médecine » à son programme de médecine et philosophie. Voici ce que le dépliant du programme en question, Ways of the Healer, mentionne à ce sujet : « Les bienfaits physiologiques et psychologiques du rire sont très bien documentés. L’objectif de ce programme est d’instaurer et d’employer la thérapie par le rire de la façon la plus efficace qui soit dans un milieu hospitalier. »
 
La chimie du sourire
Ceux d’entre nous qui ont déjà fait l’expérience dans leur vie de la façon dont le rire peut transformer les émotions et alimenter le bien-être ont peut-être également observé que le vrai sourire provenant d’un ami ou même d’une personne inconnue dans la rue est contagieux et a le pouvoir de nous remonter le moral et de nous défaire, du moins temporairement, des restrictions imposées par le stress et la négativité. Un tel sourire peut effectivement transformer notre chimie émotionnelle et physiologique. Il peut nous insuffler une énergie nouvelle et une vision renouvelée. Il peut nous aider à accepter et à nous rappeler, en tout et en partie, qui nous sommes vraiment. Pourtant, de  façon étrange, on a très peu écrit sur la chimie du sourire et sur son rapport avec la guérison.
 
Le Sourire intérieur
Vu les preuves empiriques que nous avons de l’extraordinaire pouvoir d’un sourire à déclencher de tels changements, il est étonnant que si peu d’entre nous sourient volontairement. Les maîtres taoïstes ont depuis longtemps reconnu le pouvoir du sourire à transformer les attitudes et les énergies. Et cette observation les a incités à mettre en pratique ce que Mantak Chia appelle le « Sourire intérieur ». Avec cette méditation, nous apprenons à sourire directement à nos organes, nos tissus et nos glandes. Nous pouvons même sourire à notre graisse quand nous faisons les exercices de chi kung amaigrissant car cela active davantage les cellules adipeuses. Les sages taoïstes disent que « quand vous souriez, vos organes produisent une sécrétion semblable à du miel qui nourrit le corps entier. Quand vous êtes en colère, que vous avez peur ou que vous êtes stressé, vos organes produisent une sécrétion toxique qui bloque l’énergie dans les méridiens, s’installe dans les organes et se traduit par une perte d’appétit, de l’indigestion, de l’hypertension, une augmentation des pulsations cardiaques, de l’insomnie et des émotions négatives. Quand vous souriez à vos organes, ils prennent de l’expansion, s’assouplissent et s’humidifient, et deviennent par conséquent plus efficaces ». Le sourire intérieur est aussi utilisé dans diverses méditations et pratiques taoïstes, y compris le Taï Chi. On le retrouve également sous diverses versions dans les écrits bouddhistes (entre autres dans les livres de Thich Nhat Hanh) et dans des œuvres artistiques comme Mona Lisa ou dans les statues de Bouddha, qui arborent un sourire conscient.

Sourire volontairement peut transformer l’état émotionnel
Le bon gros sens et l’observation nous permettent de réaliser rapidement que le fait d’arborer un sourire peut aider à transformer notre état émotionnel. Dans son ouvrage intitulé The Expression of Emotions in Man and Animals, Charles Darwin a fait observer que la libre expression d’une émotion par des signes extérieurs sert à intensifier celle-ci. Les écrits du grand psychologue de la fin du dix-neuvième siècle, William James, ont posé des jalons sur le sujet alors qu’il mentionne que nos émotions dépendent du « senti d’un état corporel ». En changeant l’état ou l’expression du corps, les émotions changent. Plus récemment, Moshe Feldenkrais, un des avant-gardistes dans le domaine de la rééducation physique et de la conscience corporelle, a écrit que « toutes les émotions sont liées à la stimulation provenant du système nerveux autonome ou végétatif, ou encore des organes, muscles, etc, innervés par ce système. L’arrivée de telles pulsations dans les centres supérieurs du système nerveux central est ressentie sous la forme d’une émotion ». En modifiant les stimulations provenant de ces parties de nous-mêmes par un changement conscient dans nos mouvements et nos  postures, nous modifions effectivement nos émotions, en particulier celles qui sont associées à l’image que nous avons de nous.
 
On pourrait cependant soulever le fait qu’il doit y avoir une grande différence entre le sourire naturel et le sourire volontaire. Mais, dans une récente étude scientifique portant sur les effets des différents types de sourire et de leurs impacts sur l’activité cérébrale, deux chercheurs ont découvert que le sourire volontaire change bel et bien l’activité cérébrale, et ce à peu près de la même façon qu’un sourire spontané. Dans un débat sur leur découverte, les auteurs concluent ainsi : « Alors qu’on considère que les émotions arrivent sans crier gare aux humains, notre découverte laisse entendre qu’il est possible pour les humains de choisir certains des changements physiologiques se produisant pendant une émotion spontanée en adoptant simplement une expression faciale ».
 
Alors, «SOURIEZ maintenant», dirait la petite bestiole de notre ami Jean de la Fontaine!


.
Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Articles
commenter cet article
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 12:34
Depuis mon retour au Canada, je profite au maximum du beau temps (plus beau qu’en Provence aux dires de mes proches outremer!!). Je vais marcher tous les matins au bord du lac Raymond et de la rivière du Nord sur la piste du Petit train du Nord, dans les Laurentides (au Québec, à environ 70 km au Nord de Montréal). Et je m’arrête chaque fois à un endroit où se trouve un immense rocher plat près de rapides, endroit qui est très dégagé et ensoleillé. C’est là que je fais mon chi kung (Qi Gong), que j’absorbe le chi de la rivière (énergie Yin), le chi du ciel (énergie Yang) et celui du cosmos environnant (arbres, rochers, etc.).
 
Mais je pratique quelque chose de très intense depuis mon retour dont j’aimerais vous faire part. Pour augmenter la joie intérieure, ainsi que la vision intérieure aussi, je respire la lumière du soleil dans le 3e œil (glande pituitaire), la glande pinéale et les autres glandes du Palais de Cristal (glandes regroupées et nommées ainsi par les Chinois qui ont toujours considéré que ces glandes étaient constituées de cristaux capables de capter les ondes lumineuses). Je respire aussi la lumière dans le cervelet, la partie reptilienne (la survie!!!) du cerveau pour relaxer davantage dans la vie et face aux multiples situations qu’elle amène.
 
J’ai décidé de pratiquer intensément cette méditation pour activer la production de prostaglantyne 1 dans ma pituitaire et pour avoir « plus de soleil dans ma tête »!
 
Donc, après avoir marché une demi-heure ou fait du chi kung (Qi Gong), je m’assois directement face au soleil sur le rocher, les jambes en tailleur et les mains posées sur les genoux. Avant toute chose, j’active le sourire intérieur car c’est lui qui va m’aider à diriger la lumière dorée du soleil là où je veux (allez consulter mes autres articles pour trouver comment faire la méditation du Sourire intérieur). Puis, je reporte mon attention sur le 3e œil, point situé entre les deux sourcils. Je centre mon attention sur la lumière du soleil (composée de photons lumineux) et, à l’inspiration, je la « cueille » sur mon front et l’incite à entrer dans ma tête en l’aspirant et en la dirigeant vers le Palais de cristal, cette zone dans le cerveau où se trouve la glande pituitaire, la glande pinéale, le thalamus, l’hypotalamus, le corps caleux, ces principales glandes endocrines si importantes sur le plan de nos humeurs.
 
Avec mon intention et tout en inspirant, je dirige donc la lumière qui m’arrive sur le front dans mon cerveau vers ces glandes ainsi que vers le cervelet, qui est situé à l’arrière du crâne. J’enroule la lumière dorée du soleil ainsi que celle de mon sourire autour de mes glandes et la dirige aussi vers le cervelet. Il arrive très souvent que je sois animée de soubresauts nerveux quand les photons lumineux atteignent leur cible. Donc, ne vous inquiétez pas si cela vous arrive (c’est comme un petit choc dans le système nerveux).
 
Ce matin, il n’est produit spontanément un mouvement en huit couché (signe de l’infini) dans mon cerveau. La lumière suivait à une très grande vitesse cette forme dont la pinéale était le point de croisement du 8 couché, la boucle arrière englobant le cervelet et la boucle avant, la pituitaire et toute la partie frontale du cerveau. Et j’ai soutenu cette méditation pendant un certain temps, jusqu’à ce que je sente que c’était assez et que mes glandes avaient bien été chargées.
Depuis que je pratique cette méditation, je sens que ma pituitaire et ma pinéale sont devenues beaucoup plus sensibles et actives, et que la vision intérieure et l’intuition s’approfondissent en moi. Quelque chose est plus réveillé dans ma tête. Il faut dire que, avec la ménopause, mon système hormonal a subi bien des changements et que le niveau d’hormones a baissé et changé.
 
Je sens et je sais que cette méditation peut aider à équilibrer davantage l’humeur intérieure et m’amener plus de joie de vivre paisible (clin d’œil aux amis sannyas à qui j’apprendrai peut-être que Shanti Mudita, mon nom sannyas veut justement dire joie paisible). Si vous avez un peu de difficulté à sentir et trouver ce qu’est le Sourire intérieur, je vous suggère d’aller sur mon site (www.chikungminceur.com) où vous pourrez vous procurer la méditation du Sourire intérieur que je diffuse sur un CD (TAO). Vous pouvez aussi télécharger la méditation à partir du site. 
 
Le soleil, ça ne coûte rien et pourtant ça fait des miracles.
 
Bonne méditation!

.
Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Méditations
commenter cet article
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 12:33

Du soleil dans l’assiette!

Avec les beaux jours, les couleurs de ces légumes viennent ensoleiller notre assiette et notre corps. Saviez-vous que, en italien, tomate se dit « pomodoro », pomme d’or et que, en Provence, on appelle les tomates des « pommes d’amour ». Soleil, or, tomate gorgée de soleil....
 

Temps de préparation : très rapide

Ingrédients pour 6 personnes :

- 4 tranches de pain de blé complet (Rate, Cœur, Reins)
- 1 poivron jaune (Rate)
- 1 poivron vert (Foie)
- 4 tomates bien mûres (Rate-Estomac, Foie)
- 1 CC de câpres (Foie)
- 50 g d’olives noires dénoyautées (Reins)
- 4 CS d’huile d’olive extra vierge, première pression à froid (Reins)
- 2 gousses d’ail (Poumons, Rate)
- Sel et poivre (Reins et Poumons)

Coupez les tomates et les poivrons en petits dés après les avoir bien lavés. Hachez les câpres finement.
 
Faites revenir les poivrons et les câpres avec les olives pendant 4 minutes en tournant. Ajoutez les tomates et faites cuire pendant 5 minutes encore. Salez et poivrez au goût. Laissez reposer 5 minutes.
 
Faites grillez les tranches de pain. Frottez chacune d’elles des deux côtés d’une gousse d’ail. Garnissez le dessus des tranches de pain du mélange et disposez sur un plat de service. Arrosez chaque bruschetta (prononcer brusquéta) d’un filet d’huile d’olive.
 
Au soleil, le chapeau de paille sur la tête!
 
Et savourez!


.
Repost 0
Published by Annie Ollivier - dans Recettes
commenter cet article

Présentation

  • : Chi Kung Santé : exercices, recettes, méditation et médecine chinoise
  • Chi Kung Santé : exercices, recettes, méditation et médecine chinoise
  • : Actualités, articles et activités au sujet du Chi King Santé et amaigrissant, l'alimentation santé et la médecine traditionnelle chinoise, par Annie Ollivier
  • Contact

Bulletin mensuel

Abonnez-vous gratuitement
à mon bulletin mensuel

Articles
Méditations
Recettes
Inspirations

Pour vous

Prochains ateliers :

 
Isle sur la Sorgue
1-2 novembre
2014 et
14-16 décembre 2014
dans le Luberon


200 $ CDN ou US ou 150 E
(prévoir 2 repas)

Pour des ateliers privé dans
d’autres
lieux ou du coaching,
veuillez communiquer avec moi.


Pour infos et inscription :
06-84-39-45-60
info@chikungminceur.com


: shantimudita

 

    

 
Cours de Qi Gong en ligne, chez vous, au bureau ou en déplacement, 24 h sur 24!


Coaching, formation et consultation en ligne en direct!


Consultation en ligne pour un Bilan énergétique personnalisé et une alimentation ciblée.

Vous voulez savoir quel est, parmi les 5 éléments de la médecine traditionnelle chinoise, l’élément qui domine chez vous et celui qui est le plus faible?

Vous voulez savoir le caractère qui domine et qui fait de vous ce que vous êtes, ainsi que les faiblesses organiques qui font aussi partie de vous? En savoir plus...


Consultation privée
sur demande pour le
Qi Gong Santé et Amaigrissant

 
1. Bilan énergétique personnalisé :
(test et prise des pouls), Chi Kung amaigrissant, Chi kung vitalisant et Diététique chinoise : 250 $ ou 200 Euros.
2. Bilan énergétique personnalisé :
(test et prise des pouls), Chi Kung Amaigrissant et Diététique chinoise : 200 $ ou 150 Euros.
3. Consultation en ligne pour un Bilan énergétique personnalisé et une alimentation ciblée :
Vous remplissez un test de caractérologie que vous téléchargez (une fois que vous avez payé avec Paypal). Ensuite, vous me l’envoyez. Je l’analyse et l’interprète. Ensuite, je vous envoie un Bilan énergétique personnalisé (fiche comprenant les 5 éléments annotés) ainsi que des recommandations alimentaires (tableaux) et quelques recettes appropriées selon les résultats inscrits sur votre fiche personnalisée : 60 $ ou 60 Euros.

 

Informations :

info@chikungminceur.com

 

 
Une formation à la carte est proposée pour ceux qui désirent enseigner le Chi Kung Santé et Amaigrissant.
Elle aura lieu dans la région parisienne (Évreux) et, éventuellement, au Canada. Elle durera un minimum de deux week-ends ou cinq jours et sera proposée avec une formule clé-en-main: manuel du participant, manuel de l’instructeur, documents afférents (test de caractérologie, fiche-santé, fiche Tempérament, fiche Constitution, Tableaux alimentaires, etc.) sous forme papier et électronique, et produits de Chi kung minceur à 40% de réduction pour la revente - DVD Chi kung amaigrissant, CD Tao, DVD Chi kung vitalisant, DVD Yoga taoïste ou Tao Yin, e-book Chi kung médical et vitalisant et e-book Tao Yin (Yoga taoïste), livre Végétarisme méditerranéen et Médecine traditionnelle chinoise (en cours de rédaction), affiche des 5 éléments, etc.
---------------------------------------

Annie Ollivier,

votre coach-santé
chez vous !


DVD Double ou e-book téléchargeable
Chi Kung médical
et
vitalisant

Prévenir et guérir les maux humains
Cultiver son chi et l'énergiser



DVD Double ou e-book téléchargeable
DVD Tao Yin
40 postures pour
être en santé



DVD Chi Kung
amaigrissant

Pour vous permettre de faire les exercices et de perdre du poids en douceur mais efficacement.




CD Six sons de guérison et Sourire intérieur est disponible en ligne.

---------------------------------


p0310823-resize-resize.JPG

Végétarisme méditerranéen
et Alimentation taoïste
J’ai commencé la rédaction de ce livre de cuisine qui comprendra de nombreuses recettes inspirées par la cuisine italienne et provençale (mes origines!), avec un fond de principes de Médecine traditionnelle chinoise et des éléments plus scientifiques. Conçu pour être pratique dans la cuisine, il comprendra aussi un aspect méditation. Il paraîtra en français, en italien et en anglais

---------------------------------
Si vous avez des commentaires à faire ou désirez faire part d'une expérience, je vous invite à le faire à info@chikungminceur.com



 

Catégories